Sections

Le milieu du travail critiqué un latté à la fois

Théâtre du Tandem


Publié le 18 septembre 2017

La pièce Starshit, coécrite par la comédienne Julie Renault, sera présentée à 23 reprises au Québec et en Ontario.

©TC Media - Anne Blondin

La pièce Starshit, coécrite par la Rouynorandienne Julie Renault, prend l’affiche à Rouyn-Noranda du 19 au 23 septembre avant de poursuivre sa tournée au Québec et en Ontario.

La pièce Starshit, présentée par le Théâtre du Tandem, se veut une critique de la société de performance vue par de jeunes employés payés au salaire minimum. Le corporatisme est l’un des thèmes principaux, ainsi que l’endoctrinement des employés par de beaux slogans qui ne veulent à peu près rien dire.

«L’idée vient de Jonathan Caron avec qui j’ai coécrit la pièce. Il a travaillé dans une chaîne de cafés et n’a pas tellement apprécié son expérience. Il s’est mis à l’écrire pour questionner son malaise face à ce travail. Nous en avons discuté et nous en avons fait l’écriture à quatre mains», a expliqué Julie Renault, comédienne et co-auteure de la pièce.

L’ironie est présente tout au long de la pièce. Il s’agit d’un défi pour les comédiens, qui doivent avoir le ton juste soir après soir. «À chaque représentation, on doit être dans un état très fébrile et vulnérable et faire comme si c’était la première fois que l’on présente notre entreprise. Du moment que l’acteur est trop confiant, la comédie perd son sens.»

Une capsule vidéo a été produite par l'équipe pour faire la promotion de Starshit

Critique sur le travail

Starshit fait prendre conscience aux spectateurs des enjeux concernant le milieu de travail.

Des représentations auront lieu à Rouyn-Noranda du 19 au 23 septembre.
TC Media - Anne Blondin

«C’est une remise en question sur la façon dont notre système fonctionne. Par exemple, quand tu travailles au  salaire minimum et que tu ne touches à aucune part de cette entreprise, en quoi es-tu un associé? On met  aussi de l’avant les slogans qui indiquent qu’on peut changer le monde un café à la fois et on essaie de faire comprendre que c’est un peu n’importe quoi», a précisé Julie Renault.

«Les jeunes adultes s’identifient beaucoup aux comédiens, puisqu’il s’agit de leur réalité. Il y a des enjeux de conciliation des études et du travail. Au-delà de ces emplois précaires, il y a une réflexion sur la course à la performance qui rejoint tout le monde», a indiqué Hélène Bacquet, directrice artistique et générale du Théâtre du Tandem.

Visibilité inespérée

Coproduction du Théâtre du Tandem et du Théâtre en Quec’part, troupe de Julie Renault, Starshit a su conquérir le public et les producteurs. La pièce a d’abord été présentée au Théâtre d’aujourd’hui.

Julie Renault et Jonathan Caron ont remporté le prix Auteur dramatique BMO groupe financier pour cette pièce. Le texte de la pièce a également été édité aux éditions Dramaturges éditeurs.

De plus, la pièce aura une vie de tournée. Dès la mi-octobre, la pièce sera jouée à Sudbury, Gatineau et dans sept Maisons de la Culture de Montréal. «C’est un essor appréciable. C’est une façon de montrer ce que nous sommes capables de faire et d’aller à la rencontre de nouveaux publics», a déclaré Hélène Bacquet.