Les fonds alloués à l'école Immaculée-Protection auraient normalement dû être transférés après sa fermeture aux écoles qui ont accueilli ses éleves. Pour le ministère, ce n'est visiblement pas aussi simple.

Absurdités administratives

Le portrait est pourtant clair: l’école Immaculée-Conception, qui bénéficiait de ressources additionnelles en raison de son statut d’école défavorisée