Sections

La SLI recrute!


Publié le 4 août 2017

Chaque année, les équipes changent, ferez-vous partie d’une des équipes de la prochaine saison?

©Photo Facebook/La SLI - Sale ligue d'improvisation

La Sale ligue d’improvisation (SLI) de La Sarre s’apprête à tenir son camp de recrutement. Celui-ci aura lieu le samedi 26 août. Si vous avez déjà voulu faire de l’impro, c’est le temps de vous inscrire.

«On invite tout le monde à venir tenter sa chance, c’est le temps de venir découvrir c’est quoi l’improvisation, a expliqué Mathieu Poirier de la SLI. Parce qu’un de nos mandats c’est aussi de faire la promotion de la culture et de rendre ça accessible à la population.»

Le camp de recrutement est obligatoire pour tous les joueurs qui désirent participer à la saison d’improvisation de la SLI. Ainsi, les vétérans comme les recrues devront se prouver avant d’être admis dans une équipe.

«On est d’ailleurs la première ligue de la région à avoir annoncé son camp de recrutement parce que géographiquement, on est un peu plus isolés et plusieurs joueurs de la région doivent se déplacer plusieurs fois par semaine pour joueur dans plusieurs ligues, donc on a décidé d’annoncer notre camp plus rapidement», a souligné M. Poirier.

Trois équipes

Cette année encore, la SLI devrait compter trois équipes. «On a déjà regardé pour ajouter une quatrième équipe, mais mathématiquement parlant, il n’y a que quatre semaines par mois, en ajoutant une équipe, on réduit le temps de jeu de chaque joueur et ce n’est pas notre but, on veut qu’ils puissent jouer régulièrement pour qu’ils s’améliorent et aient du plaisir», a expliqué M. Poirier.

Marier l’expérience et la jeunesse

Depuis quelques années, la SLI a vu plusieurs joueurs d’expérience se joindre à ses rangs. Cette année encore, le niveau des joueurs devrait être assez élevé. Comment fait-on pour marier le talent des joueurs expérimentés à ceux qui n’ont pas ou très peu d’expérience?

«Au départ, on n’avait pas un grand bassin de joueurs, nos joueurs substituts étaient alors appelés à jouer régulièrement. Ils se sont donc améliorés rapidement, ce qui fait qu’on a maintenant du bon calibre et ceux-ci peuvent maintenant soutenir nos nouveaux joueurs. Ils sont les mieux placés puisqu’ils sont déjà passés par là», a indiqué Mathieu Poirier.