Sections

La frénésie entourant Osisko en lumière se fait sentir


Publié le 28 juillet 2017

La programmation de la 13e édition d’Osisko en lumière a séduit beaucoup de personnes qui ont préféré acheter leur passeport plutôt qu’un billet pour une seule soirée.

©TC Media – Archives/Marie-Hélène Paquin

À quelques jours du festival pyromusical Osisko en lumière, la vente de passeports ne dérougit pas. L’événement attire de plus en plus les gens de l’extérieur de la région.

La programmation variée et l’engouement face à plusieurs spectacles a fait en sorte que la vente des passeports pour Osisko en lumière se porte très bien.

«Nous avons vendu plus de passeports que l’an dernier à pareille date. Nous avons vendu moins de billets individuels, mais plus de passeports. Les gens nous indiquent qu’ils aiment vraiment notre programmation cette année et qu’ils désirent venir aux trois soirs», a expliqué la directrice générale de la Corporation des fêtes pour tout le monde, Christine Morasse.

L’équipe responsable de la programmation a essayé une nouvelle méthode pour la composer et la formule semble gagnante. «Il y a une grande variété qui plaît à un plus grand nombre de personnes, a poursuivi Mme Morasse. En plus, on a tenté de cibler les intérêts des personnes en fonction de leur âge. Cela semble fonctionner puisque nous avons reçu des commentaires à l’effet qu’il est difficile de choisir un seul soir.»

2e présence

Bien que la programmation compte sur la présence de deux groupes internationaux, soit Sum 41 et Milky Chance, ce sont les Cowboys Fringants qui seraient le groupe le plus attendu de l’événement.

«On nous parle d’eux régulièrement, a indiqué Christine Morasse. Ils sont également les seuls à se produire pour une deuxième fois à Osisko en lumière. Après huit ou neuf ans d’absence, ils sont aussi populaires et peut-être même plus qu’ils l’étaient lors de leur premier passage.»

La programmation variée a attiré l’attention de plusieurs médias de l’extérieur de la région. D’ailleurs, Télé-Québec couvrira l’événement dans le cadre de l’émission télévisée Formule Diaz.

«La programmation québécoise est impressionnante, a rappelé Mme Morasse. Il est rare de voir autant de gros noms dans le même festival. Ça attire les visiteurs de l’extérieur. Beaucoup de gens du Nord-est ontarien vont nous rendre visite pendant Osisko en lumière.»

Site mieux adapté

L’année dernière, deux problématiques majeures avaient été relevées quant au nouvel aménagement du site. «Nous avons revu les sorties qui seront huit fois plus larges que l’année dernière et il y aura aussi une sortie près des VR. De plus, nous avons demandé des toilettes supplémentaires. On a retenu la leçon», a précisé Mme Morasse.

Les feux d’artifice seront également plus spectaculaires cette année, en raison d’une hausse du budget. «Nous avons fait construire trois quais supplémentaires pour accueillir les fusées et faire en sorte que les feux soient plus en largeur», a fait savoir Christine Morasse.