Sections

Quatre expositions au Musée d’art de Rouyn-Noranda


Publié le 29 juin 2017

Joanne Poitras présentera l'exposition Autour d'un feu cet été. Son oeuvre évoluera au fil de l'été par l'ajout de différents figurines et fragments d'argiles.

©Gracieuseté/Musée d'art de Rouyn-Noranda

Cet été, le Musée d’art présentera quatre expositions qui permettront aux visiteurs d’apprécier différentes formes d’arts ainsi qu’une partie de la collection du Musée. 

L’exposition Chasseurs conçue par le musée du Bas-St-Laurent permettra d’observer des œuvres québécoises. «Ce sont de grands noms de l’histoire de l’art du Québec. Il y a un élément de modernité et l’exposition effectue des rapprochements entre l’artiste et le chasseur», a mentionné le directeur général Jean-Jacques Lachapelle.

Ce dernier a aussi conçu l’exposition La sculpture dans tous ses états réalisée à partir de la collection du musée. «Ce sont principalement des artistes de la région, mais il y en a quelques-uns de l’extérieur. Les gens aiment beaucoup les sculptures et les bas-reliefs. C’est un coup d’œil intéressant sur notre collection», a expliqué Jean-Jacques Lachapelle.

Une œuvre qui évoluera

Une des expositions évoluera au cours de l’été. En fait, Joanne Poitras réalisera des figurines d’argile en utilisant la cuisson artisanale pour son exposition Autour du feu. «Comme la technique de cuisson à l’époque est très artisanale, certaines figurines peuvent éclater. Elle travaillera aussi avec les fragments. La collection va évoluer au cours de l’été pour augmenter le nombre de figurines qui sera présent au musée», a mentionné le directeur général.

Martin Beauregard présentera pour sa part L’Éternité, le jour d’après, une exposition multimédia se concentrant sur des environnements 3D générés par ordinateur. Les objets du quotidien qui y apparaissent sont ainsi traversés par le son.

Un cahier

La revue Recherches améridiennes du Québec sera aussi disponible au kiosque du Musée d’arts. Plusieurs articles ont été réalisés à la suite du colloque Paroles des Premiers Peuples : Création orale et littérature et de l’exposition Dialogue Deux où des artistes allochtones et autochtones avaient collaboré ensemble.