Festival des langues sales, un 10e anniversaire réussi


Publié le 26 février 2017

Les panellistes du concours de bitchage de village.

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

Pour son 10e anniversaire, ainsi que pour le 100e anniversaire de la Ville de La Sarre, les organisateurs du Festival des langues sales avaient préparé tout un événement qui s’est terminé samedi soir avec le concours de bitchage de village et le spectacle des Batteux-Slaques.

Soirée Jalapenos

Tout a commencé le jeudi 23 février au Rouge Café de La Sarre avec une édition spéciale des soirées Jalapenos. «Il s’agit de la réplique d’une émission bien connue dans laquelle on distingue les gens en leur remettant des piments, a expliqué Julie Lahaie», membre du comité organisateur du Festival des langues sales.

Trois panellistes avaient été invités pour l’occasion, soit : Christiane-Nicolas Trudel de la Soirée d’improvisation de Rouyn-Noranda (SIR-N), Stéphanie Roy de la Sale ligue d’improvisation (SLI) de La Sarre ainsi que la Montréalaise Michelle Desrochers, invitée spéciale du Festival.

«Le public a été ravi et on ne serait pas surpris de les faire revenir», a souligné Mme Lahaie.

Match des étoiles de la SLI

«Ce match incluait les meilleurs joueurs de la SLI, incluant notre invitée spéciale Michelle Desrochers et notre porte-parole Derrick Frenette», a affirmé Julie Lahaie.

Les spectateurs ont donc pu voir les performances de Mathieu Poirier, Stéphanie Roy, Jasmin Bouchard, Catherine Daigle, Réjean Lavoie ainsi que Stéphane Gélinas.

C’est la joueuse Desrochers qui est repartie avec l’honneur de joueuse du match.

«Happening» surprise

«On avait organisé un événement surprise qui était sur invitation pour quelques festivaliers VIP», a indiqué Julie Lahaie.

L’événement a eu lieu à la boutique Vroom, les participants ont eu droit à plusieurs gâteries, incluant des bouchées, de l’alcool ainsi qu’un spectacle musical avec les Frères Greffard et la chanteuse Kathleen Corneau.

Humour de la relève et Canailles

Vendredi soir, le spectacle de la relève a été présenté au Théâtre de poche de La Sarre. Organisée et animée par l’humoriste et porte-parole du Festival, Derrick Frenette, la soirée regroupait les jeunes humoristes : Richardson Zéphir, Gabrielle Caron et Frank Grenier.

Après le spectacle, la soirée s’est tourné du côté du motel Villa Mon Repos pour le premier spectacle de musique.

C’est le groupe folklorique Canailles qui a pris la scène. «Ça fait longtemps qu’on avait le goût de les avoir ici alors pour le 10e anniversaire on s’est gâté», a lancé Julie Lahaie.

Par la suite, changement de style avec le groupe métal «Evil Prevails».

Bitchage de village et 2e soirée musicale

Le traditionnel concours de bitchage de village a eu lieu le samedi 25 février à la Salle Desjardins. Pour la 10e édition, et le 100e anniversaire de La Sarre, cette dernière affrontait trois empires, soit : Montréal, les États-Unis et le Japon. C’est l’empire de Montréal qui a remporté la victoire grâce à la performance de Michelle Desrochers.

Le Festival s’est terminé avec la performance musicale du groupe les Batteux-Slaques. «C’est un des premiers groupes à avoir joué au Festival des langues sales alors pour le 10e anniversaire on a décidé de les inviter de nouveau», a souligné Julie Lahaie.