Sections

Cuba, source d'inspiration pour Léa Caron

Elle publie son premier livre à l'âge de 13 ans


Publié le 8 juin 2018

Écrire est un plaisir que Léa Caron s'offre à tous les jours. Il lui aura permis de produire un premier roman à l'âge de seulement 13 ans

©(Photo gracieuseté)

Passionnée de voyages, de langues et d'écriture, la jeune Léa Caron, étudiante à l'école D'Iberville, a combiné ce qu'elle aime dans un tout premier roman, Limonade, méduse et soirée sur la plage, sera lancé officiellement le 9 juin avec parents et amis.

Écrire a toujours été un plaisir et non une obligation pour la jeune fille de 13 ans. Celle qui admet sortir papier et crayon par goût, à tous les jours, a d'abord entrepris plusieurs projets d'écriture avant que l'un d’eux devienne un véritable roman. «Je commençais des projets, mais finalement, les histoires ne m'intéressaient plus», affirme Léa.
Partant de ses passions, son premier roman raconte l'histoire d'une jeune fille de son âge en voyage à Cuba, où il lui arrivera, bien sûr, des aventures, mais surtout, où elle tissera de belles amitiés.
Un roman jeunesse
Ce qui n'est pas très loin de la réalité de Léa, qui connaît tout ou presque sur l'île des Caraïbes et qui y a des amis, qu'elle a déjà visités à quelques reprises et qui sont une source d'inspiration pour elle. Léa parle d'ailleurs espagnol et s'intéresse à la politique de l'île, notamment par le biais de livres sur la vie de Fidel Castro et du Che.
«Je crois que c'est un roman jeunesse pour les 10 à 13 ans, indique-t-elle. J'ai fini l'histoire il y a à peu près un an, mais ça m’a pris une autre année pour arriver au produit fini.»
Se publier
L'option de publier de façon autodidacte a été celle qui plaisait le plus à la jeune auteure, qui admet aimer contrôler chaque étape. «Avec l'aide de mes parents, il a fallu passer par les étapes de la correction, de la mise en page et l'impression», mentionne-t-elle.
L'excitation, mais surtout la fierté de Léa est donc à son comble de tenir finalement son livre entre ses mains. «Maintenant, quand je vois un livre sur une tablette dans une librairie, je sais tout le travail derrière», souligne-t-elle.
Passionnée de l'écriture
Cela n'empêche pas Léa Caron d'avoir le goût d'écrire d'autres livres. Déjà, elle a un nouveau projet sur la table. Mais comme elle déteste les suites, il sera distinct de son premier projet.
Bien que Léa adore l'écriture et qu'elle ait tâté d'autres styles avec succès, notamment le journalisme, alors qu'elle a remporté la Plume de l'école D'Iberville lors du dernier Gala de La Frontière Étudiante, c'est plutôt dans le domaine des langues qu'elle envisage de faire carrière. Elle est présentement à l'apprentissage du thaï, puisque sa famille accueillera une étudiante de la Thaïlande prochainement.
Les démarches sont en cours pour que le roman de Léa Caron se retrouve en librairie. Entre-temps, il est possible de se le procurer auprès de l'auteure sur la page Facebook du livre Limonade, méduse et soirée sur la plage.