Sections

Le Quartz lancera deux nouveaux ouvrages au Salon du livre


Publié le 24 mai 2018

Mémoire des morts de Sylvain Janneteau.

©Photo : gracieuseté

Les Éditions du Quartz de Rouyn-Noranda profiteront du Salon du livre de l'Abitibi-Témiscamingue, qui aura lieu à La Sarre, pour garnir leur collection de deux nouveaux titres, soit Mémoire des morts et Abitibi-Montréal.

Le recueil de nouvelles Abitibi Montréal.
Photo : gracieuseté

Le premier titre est un recueil de poésie. Il s'agit d'un troisième recueil pour Sylvain Janneteau, et le deuxième publié par les Éditions du Quartz. «J'adore ce que fait Sylvain, mais je trouve qu'il a gagné en force poétique dans ce recueil, estime le directeur littéraire des Éditions du Quartz, Jean-Guy Côté. Il a travaillé fort et ça paraît. Pour Sylvain Janneteau, l'écriture est un long processus, mais c'est une bonne chose.»
Alors que les thèmes de la perte et du deuil figurent au cœur de son processus créatif, ce dernier-né explore les souvenirs laissés par les êtres aimés, qu'ils soient morts ou partis. «Mais il le fait avec beaucoup d'humanité et de délicatesse», précise M. Côté.
Puisque la mère de l'auteur est décédée dernièrement des suites de l'Alzheimer, on peut supposer que le livre est grandement inspiré de cette perte. «Que vaut la vie quand une personne perd tous ses repères, tous ses souvenirs? C'est un peu ce qu'on retrouve dans le recueil», mentionne Jean-Guy Côté.
Inspiré d'un blogue
Le second titre à paraître est un recueil de nouvelles tirées du blogue Abitibi-Montréal, initié par Mathieu Gagnon. Le projet littéraire s'inscrit dans la continuité du blogue et propose six nouvelles écrites par Alexandre Castonguay, Claude Boulianne, Gabrielle Izaguirré-Falardeau, Joséane Toulouse et Catherine Perreault.
Le thème central est le sentiment d'appartenance. «Comment il se développe, alors qu'on est né ici et qu'on va à l'extérieur, ou encore qu'on est né à l'extérieur et qu'on arrive ici», explique le directeur littéraire.
Chacun à leur façon, en passant par la poésie et même pratiquement la science-fiction, selon M. Côté, les auteurs partagent leur vision de la vie en métropole versus la vie en région.
À quelques exceptions près, le recueil est une première publication littéraire pour ces auteurs. «Ce fut donc un projet très trippant qui, sait-on jamais, donnera peut-être naissance à des carrières», souhaite avec enthousiasme Jean-Guy Côté.
Le 25 mai à 19h, Sylvain Janneteau, en compagnie de Jonathan Barrette, Michel X Côté et Virginia Pésémapéo Bordeleau, participera à une lecture avec accompagnement musical. Mathieu Gagnon prendra part à une activité spéciale avec la présidente du Salon du livre, Kim Thùy, et d'autres auteurs le 26 mai à 18h, alors que des extraits du recueil de nouvelles seront lus Cette lecture sera suivie d'une discussion sur le thème du recueil.