Sections

Un premier Festival du livre illustré


Publié le 21 mars 2018

Plus d'une vingtaine d'ateliers ont été dispensés dans les écoles ou directement à la Fontaine des arts à des jeunes dans le cadre du premier Festival du livre illustré.

©Photo La Frontière/Le Citoyen – Marie-Eve Bouchard

Question de rendre hommage aux illustrateurs et aux livres illustrés comme les mangas ou les bandes dessinées, la libraire En marge et la Fontaine des Arts tiendront le premier Festival du livre illustré jusqu'au 25 mars.

En tant que mordu de lecture et bibliothécaire de formation, Stéphane Dupuy mijotait l'idée de ce festival pour mettre en valeur le métier d'illustrateur et aussi en montrer les étapes. «On a longtemps sous-estimé ce domaine du livre pourtant il est vieux comme l'humanité puisque de tout temps, l'homme utilisait le dessin pour raconter une histoire», rappelle M. Dupuy.
Outre le fait de rendre disponibles plusieurs albums jeunesse, mangas et bandes dessinées pour l'occasion à la librairie, M. Dupuy souhaitait créer un parcours déambulatoire dans le quartier afin que les gens puissent voir les étapes de création d'un livre illustré. «Il y a plusieurs techniques qui sont employés par les illustrateurs comme Michel Villeneuve qui travaille en noir et blanc, d'autres utilisent les graphiques à l'ordinateur. Je voulais que les gens puissent voir la différence entre le dessin qui est créé au départ et le résultat final, imprimé.»
Plusieurs commerces autour ont décidé de se joindre à la fête en accueillant des expositions pour ce premier Festival. Ainsi chez Mudra, on pourra voir les œuvres de Karine Hébert alors que Sylvie Rancourt et Louisa Nicol égayeront les murs de Ma Place de Coworking, Annie Boulanger sera pour sa part au Gisement et finalement Roger Pelerin, Michel Villeneuve et Catherine Lepage à la librairie En marge – Fontaine des Arts.
Des ateliers
Le vendredi soir, dès 18h, toujours à la librairie En marge seront lancés trois livres mettant en vedette des illustrateurs de la région soient Karine Hébert (le trésor de Manolito), Roger Pelerin (Le vol du train d'or – L'envol du train d'art) et André Simard et Constance Haché (Toutedouce et doudoucâlin).
Le festival sera aussi l'occasion pour les enfants d'explorer l'univers du dessin avec des professionnels. Des ateliers sur l'art d'exprimer ses émotions en dessin, la création de superhéros ou encore de bande dessinée seront proposés par Michel Villeneuve, Yves Bourgelas, Karine Hébert et MEG, toute la journée du samedi.
Bien que ces activités soient gratuites, M. Dupuy suggère de s'inscrire en ligne (www.fontainedesarts.qc.ca) ou en téléphonant directement à la Fontaine des Arts notamment pour les ateliers du samedi.