Sections

La scène underground a rendez-vous au Rot Fest III


Publié le 12 mai 2017

Le Rot Fest III aura lieu les 7 et 8 juillet au Poulailler, à Rivière-Héva.

©gracieuseté

Une fois de plus, les adeptes de musique punk, hardcore et métal underground pourront fraterniser au Rot Fest III, qui aura lieu les 7 et 8 juillet au Poulailler de Rivière-Héva.

Il s'agit de la troisième édition de l'événement qui se veut très convivial, prenant les allures d'un gros party où sont attendues plus d'une centaine de personnes. GBS Records, Productions V-M Bleach, KeepHope Productions et Le Poulailler sont derrière l'organisation.

«On est une petite gang de bénévoles qui a la passion dans le tapis pour la musique qu'on aime. On essaie d'en offrir un peu plus chaque année, mais le but reste de se retrouver en gang pour un gros party. C'est l'occasion de se faire de nouveaux amis. On a une attitude très DIY (Do it Yourself) et on y tient. On vise vraiment la petite scène underground. Il ne faut surtout pas que les gens s'attendent à quelque chose comme le Rock Fest, c'est une autre ambiance totalement», explique Joé Poitras, membre de l'organisation et musicien au sein du groupe Sandblast.

D'ailleurs, le festival se déroule au Poulailler, qui est en fait l'ancien local de musique des groupes Barricade et Carapace de Malartic. Un feu de camp est allumé toute la fin de semaine. Un service de cantine vegan est offert et les festivaliers doivent apporter leur boisson.

L'affiche du Rot Fest III
gracieuseté

De l'Abitibi à Calgary

L'affiche pour ce week-end de festivités comporte pas moins de 17 groupes don’t la provenance s'étend de l'Abitibi à Calgary, en passant par le Saguenay et l'Ontario. Abitabyss et Evil Prevails, deux groupes de Rouyn-Noranda, représenteront la scène métal.

Fall City Fall viendra directement de Calgary pour proposer son hardcore, tout comme Hopeless Youth et Half Truth qui viendront de Montréal. Le punk sera aussi à l'honneur grâce à Cloaca (Montréal), tout comme le grunge avec Sage (Cochrane) et Ignition Riot (Montréal) et le stoner avec Khumfert (Montréal).

L'Abitibi déléguera aussi certaines de ses formations. Rancœur (Rouyn-Noranda) présentera sa musique emo punk, Canton et Ophélie (Malartic) son post hardcore, Cour à scrap (Rouyn-Noranda) sont hardcore punk et Matthew James (Rouyn-Noranda)… son hip-hop. «Matthew fait du rap, mais on le voit toujours dans nos shows. Alors on l'a invité à faire un set au Rot Fest», souligne Joé Poitras, mettant l'accent sur l'aspect camaraderie de l'événement.

Le passeport du Rot Fest III est déjà en vente au coût de 30 $ via lepointdevente.com. À la porte, les billets seront 20 $ par jour ou 35 $ pour les deux jours.

Groupe    Provenance     Genre

Abitabyss

 

Rouyn-Noranda métal
Evil Prevails Rouyn-Noranda métal hardcore
Fall City Fall Calgary hardcore
Hopeless Youth Montréal hardcore
Cloaca  Montréal punk, D-beat
Half Truth Montréal hardcore
Rancoeur Rouyn-Noranda emo punk
Banal Motntréal défonce power violence
Lightmares Sudbury rock'n'roll
Sage Cochrane grunge
Kuhmfert Montréal rock, stoner
Back & Forth Saguenay post hardcore
Wav. Grave Timmins  
Caton et Ophélie Malartic post hardcore
Ignition Riot  Montréal  grunge
Cour à scrap Rouyn-Noranda hardcore punk
Mathew James Rouyn-Noranda hip-hop
   

Hopeless Youth