Sections

La Foire du camionneur a doublé son achalandage


Publié le 7 janvier 2018

Les courses de camions sont plus populaires que jamais, comme en témoignent les statistiques d'achalandage de la Foire du camionneur de Barraute.

©gracieuseté – Mario et Dana Germain

TOURISME. L'étude d'achalandage et de provenance commandée par la Foire du camionneur de Barraute a permis d'établir que 75 260 personnes ont fréquenté l'événement lors de sa 30e édition, du 1er au 4 septembre. C'est plus du double des 34 469 recensés en 2014.

L’étude a été réalisée par la firme régionale C.C. Consultants à partir de méthodes de calcul reconnues par l'industrie. Ces études sont exigées aux trois ans par le ministère du Tourisme pour les événements qui demandent une aide financière et dont le budget annuel est de plus de 500 000 $. On y apprend que 29 317 visiteurs uniques ont fréquenté le site durant une moyenne de 2,57 jours, d'où l'achalandage total de 75 260 en 2017.

«On le voyait bien d'année en année que notre achalandage augmentait beaucoup, notamment au niveau du camping, alors qu'on cherchait des places supplémentaires. Heureusement que cette année des citoyens nous ont aidés en permettant à des roulottes de se stationner dans leur cour», admet le président Éric Bourque.

La gratuité

Plusieurs raisons expliquent sans doute ce succès, mais Éric Bourque estime que le principal facteur demeure l'accès gratuit aux activités de la Foire. «On croit que c'est la recette de notre succès. On est l'un des rares événements dans la région où l'entrée est gratuite sur le site et on ne se gêne pas pour le faire savoir. On est un événement auquel on peut assister en famille. On a ajouté plusieurs activités pour les enfants et ça ne coûte rien», fait-il valoir.

Ce dernier ajoute que bien que l'admission au site soit gratuite, la Foire profite grandement d'un achalandage plus important. Non seulement est-ce plus facile d'aller chercher des subventions et des partenaires financiers, mais ça génère de meilleurs revenus au bar. «Ça nous permet d'investir chaque année dans nos infrastructures. Par exemple, on a amélioré encore la sécurité cette année en ajoutant des blocs de béton. Et c'est sans compter toutes les retombées économiques pour Barraute et les alentours», fait-il savoir.

Des bons shows

Les seules activités pour lesquelles il faut payer sont les spectacles du vendredi et du samedi soir. «On accueille chaque année des gros spectacles. Par exemple, cette année nous avions des participants de La Voix en exclusivité régionale», souligne-t-il.

Éric Bourque estime aussi que la Foire offre un bon spectacle sur la piste de course, dont l'emplacement permet à tous les spectateurs de bien voir. «On reçoit de bons coureurs en fin de saison et nos installations permettent aux gens d'être à proximité de la piste et des camions. On vit une expérience quand on vient à la Foire», affirme-t-il.

 

La Foire attire surtout des touristes

L'étude de C.C. Consultants utilise des méthodes de calculs reconnus par l'industrie. Elle démontre que 14,9 % des gens qui sont passés à la Foire du camionneur en septembre dernier provenaient d'un rayon de 40 km. Elle établit à 76,1 % la proportion de touristes, soit les participants qui résident à plus de 40 km et qui ont passé au moins une nuitée dans la région de l'événement. Les excursionnistes, à savoir ceux qui ont fait l'aller-retour dans la même journée, représentent 9 % de l'achalandage. L'étude démontre aussi que 60,2 % des touristes provenaient du Québec, 11,8 % des autres provinces canadiennes et 4,1 % des États-Unis. La moyenne du nombre de nuitées des touristes est de 2,52.

 

Plus d'enfants que d'adultes

L'étude de C.C. Consultants établit un ratio de 1,05 enfant de 15 ans ou moins qui a accompagné chaque adulte. En termes de participants uniques, on parle de 14 331 adultes et 14 986 participants de 15 ans ou moins. Ces chiffres illustrent à quel point la Foire du camionneur attire les familles.