Sections

Sous le rasoir pour son neveu et la Ressource


Publié le 7 décembre 2017

On voit ici le Shave-O-Meter de Simon Lachance, qui arbore la moutache à la Chaplin en photo dans le montage.

©gracieuseté

LEVÉE DE FONDS. Simon Lachance s'est mis au défi de recueillir 10 000 $ pour la Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue, qui offre des services à son neveu Augustin atteint d'une maladie rare. S'il atteint son objectif, il se rasera le crâne… tout comme son frère et l'une de ses sœurs.

Simon est un programmeur informatique originaire de Matagami. Il y a 9 ans, il a fondé sa propre entreprise, Berzerk Studio (www.berzerkstudio.com), avec laquelle il produit ses jeux vidéo. Depuis trois ans, il possède aussi sa propre chaîne sur Twitch, qui diffuse en direct sur le web (au www.lachhh.tv). Intitulée Lachhh And Friends, elle compte plus de 18 000 abonnés.

«C'est une émission plus éducative. J'y montre mon travail de développeur de jeux vidéo et j'interagis avec les spectateurs. Il est possible avec Twitch de recevoir des dons. Il y a deux ans, j'ai décidé de faire une campagne pour le Movember et j'ai réussi à amasser 1000 $», explique-t-il.

Clément Lachance avec le petit Augustin, qui arbore la moustache pour la photo!
gracieuseté

La Ressource aide Augustin

Simon Lachance voulait répéter l'expérience cette année, mais au profit d'un organisme plus local. C'est après avoir participé au méchoui annuel organisé par Mélanie Nadeau et Yandro Brière, de Berry, au profit de La Ressource, qu'il a trouvé.

«Je cherchais une façon d'aider mon frère (Clément) et ma belle-sœur (Marilyn Carignan) avec mon neveu Augustin qui est atteint d'une maladie très rare (voir l'encadré). J'ai alors vu comment La Ressource les aidait à Amos. C'est là que j'ai eu l'idée de faire ma levée de fonds pour La Ressource», raconte-t-il.

Simon Lachance, après avoir franchi la première étape de 500 $, arborant le Mutton-Chop de Wolverine.
gracieuseté

Une moustache de Chaplin

Visiblement capable d'autodérision, Simon Lachance a mis sur pied le Shavember 2017 (www.lachhh.tv/shavember2017), où il invite les gamers qui suivent ses activités à l'humilier publiquement en donnant généreusement.

En vertu de son Shave-O-Meter (tout se passe en anglais sur sa chaîne), plus il reçoit de dons, plus il se rase la face et la tête. Il s'est rasé un Mutton-Chop (favoris à la Wolverine) à 500 $, s'est fait une généreuse moustache à 2000 $, puis une mini moustache à la Chaplin à 5000 $, qu'il arbore déjà plus ou moins fièrement, ayant accumulé 6600 $ en dons en date du 6 décembre.

Le coco à 10 000 $

«La prochaine étape est à 10 000 $. J'ai décidé que si j'atteignais ce montant, j'allais me raser le crâne. J'ai les cheveux longs depuis l'âge de 15 ans. J'ai dû d'abord en parler avec ma femme, parce que c'est elle qui va devoir voir ça tous les jours, raconte-t-il en riant.

«Et quand mon frère Clément a vu ça, il a décidé d'embarquer avec moi, tout comme l'une de mes deux sœurs, Mireille. Donc, si je recueille 10 000 $ d'ici le 18 décembre, date où je dois descendre en Abitibi pour les Fêtes, on va se raser la tête tous les trois. Ça va me faire plaisir de le faire, ce sera une belle médaille à arborer», affirme Simon Lachance.

On peut donner via sa chaîne Twitch (www.lachhh.tv) ou encore directement à la Ressource (www.laressource.org).

 

Le premier cas au Québec

Le petit Augustin vient de fêter son 1er anniversaire. Il serait le premier cas de SCN8A au Québec et environ le 150e dans le monde. En raison d'une anomalie génétique, il souffre d'épilepsie réfractaire à la médication.

«Les symptômes sont nombreux et variés et chaque enfant atteint se développe différemment. Toutefois, les risques d’apnée centrale (arrêt respiratoire), d’anomalies du rythme cardiaque importantes semblent communs. On observe aussi qu’une certaine proportion de ces enfants sont non-verbaux, malvoyants ou atteints de déficience intellectuelle, entre autres choses. Mais les questions fondamentales que tout parent se poserait à l’annonce d’un tel diagnostic restent sans réponse. Quelle est l’espérance de vie de mon enfant? Marchera-t-il un jour? Pourra-t-il parler? Seul l’avenir nous le dira...», raconte sa mère Marilyne sur la page Facebook de l'Encan Yanick Tessier (@parlonsepilepsie) mis sur pied par Sébastien Lanno au profit de l'Association québécoise de l'épilepsie.

 

La Ressource pour personnes handicapées

Dirigée par Rémy Mailloux, la Ressource pour personnes handicapées Abitibi-Témiscamingue/Nord‑du‑Québec a été fondée en 1997 et pose des gestes concrets pour que les personnes atteintes de tous genres de handicap conservent leurs acquis et exercent leurs droits. Elle traite globalement les demandes d’aide et met les personnes handicapées de la région en lien direct avec les sources d’aide financière mises à leur disposition. La Ressource compte plus de 1941 membres. Son 21e Téléthon aura lieu le 28 janvier de 16h à 22h.

Les frères Clément et Simon Lachance avec le Mutton-Chop.

©gracieuseté