Sections

Donner sa minoune pour améliorer les soins de santé

Trudel Automobile s'implique auprès de la Fondation hospitalière


Publié le 9 novembre 2017

Les premiers donateurs au programme Auto-Santé, Ann Bellefeuille et Karl Michaud avec leurs enfants Charle et Magali, sont entourés de Sylvain Lavallée, de la Fondation hospitalière, et d'Éric Trudel et Véronique Turgeon, de Trudel Automobile.

©TC Média - Martin Guindon

SANTÉ. Le programme Auto-Santé lancé le 8 novembre par Trudel Automobile permet de donner son vieux véhicule au profit de la Fondation hospitalière d'Amos et ainsi contribuer à améliorer les soins de santé.

J'ai développé cette initiative avec Gilles (Baril), mon associé, et Véronique (Turgeon). Il existe des programmes similaires au niveau provincial auxquels on participait, mais les sommes vont dans des fondations à Montréal et il n'en revient qu'une partie dans la région. On voulait que ça puisse rester à 100 % à Amos», a expliqué Éric Trudel.

On ne sait pas combien ça va rapporter, mais on sait que dorénavant les montants vont demeurer ici et que le programme n'a pas de durée dans le temps

Éric Trudel

Restait ensuite à trouver un bénéficiaire local. «On va tous passer par l'hôpital. C'est aussi un acteur économique important, puisque les gens viennent de partout dans la région pour y recevoir des soins. J'ai appelé Sylvain Lavallée de la Fondation, puis on a rencontré François Dion. Ce sont des gens dynamiques et ils ont embarqué dans le projet», a poursuivi M. Trudel.

Une pierre deux coups

Le centre de recyclage automobile offre donc aux gens de racheter leur vieux véhicule. Le montant de la transaction est versé en don à la Fondation, qui émet un reçu aux fins de l'impôt au donateur.

«Vous faites un don pour améliorer les soins de santé et vous posez en même temps un geste écoresponsable pour la santé de l'environnement, puisque nous allons récupérer les pièces et les fluides, a fait valoir Éric Trudel.

À bon escient

À la Fondation hospitalière, on se réjouit de cette nouvelle association prometteuse avec Trudel Automobile et on salue la volonté des propriétaires de vouloir ainsi aider le milieu. «C'est une idée originale et merveilleuse. Merci de nous en faire profiter. Soyez assurés que nous allons utiliser les dons à bon escient», a déclaré le vice-président François Dion.

Ce dernier a rappelé que la Fondation supporte l'hôpital dans le financement de certains équipements pour améliorer les soins de santé, éviter les déplacements des malades et accidentés ainsi que favoriser la venue et la rétention du personnel médical.

Pour faire don de son véhicule à la Fondation hospitalière d'Amos, on peut contacter directement Trudel Automobile (819-732-4700) ou remplir le formulaire de don en ligne au trudelauto.com.

 

Un premier don

On a profité du lancement pour annoncer le premier don de véhicule effectué au programme Auto-Santé. Les donateurs sont la famille de Karl Michaud et Ann Bellefeuille, dont l'un des enfants, Charle, est atteint de la maladie de Pompe. Cette maladie neuromusculaire héréditaire rare (17 cas au Québec, dont 3 enfants) nécessite des traitements aux deux semaines à l'hôpital d'Amos.