Sections

Aline Desrochers reçoit le Prix Hommage Aînés


Publié le 23 novembre 2017

Aline Desrochers reçoit le Prix Hommage Aînés 2017 des mains de la ministre Francine Charbonneau, en compagnie de Jacques Lafrenière, président de la Table régionale de concertation des personnes aînées de l'Abitibi-Témiscamingue.

©@LOUISELEBLANC.CA

COMMUNAUTÉ. L'engagement bénévole d'Aline Desrochers a été souligné à l'échelle provinciale, le 22 novembre, alors qu'elle a reçu le Prix Hommage Aînés 2017 pour l'Abitibi-Témiscamingue.

La remise a été effectuée aux 18 lauréats québécois par Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés, lors d'une cérémonie officielle à l'hôtel du Parlement, à Québec. Ce prix annuel vise à reconnaître l'apport de personnes qui travaillent bénévolement pour favoriser le mieux-être des personnes aînées et leur participation accrue à la société.

C'est la Table régionale de concertation de l'Abitibi-Témiscamingue qui a retenu la candidature de Mme Desrochers. Elle est présidente de la Popote roulante d'Amos depuis 2013. Il s'agit d'un service de repas chauds œuvrant auprès des personnes aînées ou malades et contribuant à leur maintien à domicile. Plus de 6000 repas ont été distribués au cours de la dernière année à une cinquantaine de personnes, à raison de cinq fois par semaine.

Aline Desrochers est aussi proche aidante et s'implique auprès de la paroisse Sainte-Thérèse-d'Avila. On souligne son savoir-être, sa délicatesse et son humilité. On la décrit aussi comme une dame rigoureuse, dynamique et engagée dans sa communauté.

Améliorer la qualité de vie

Enseignante de carrière, Aline Desrochers a toujours porté un intérêt à l’amélioration de la qualité de vie des autres. De 1950 à 1958, elle a joint les rangs du conseil d’administration de l’Association des institutrices rurales, où elle a participé à la signature d’une convention pour améliorer leurs conditions de travail. Il s'agissait d'un premier pas vers l’adoption d’une seule entente pour tout le Québec.