Sections

L'engagement bénévole de Marc Gosselin souligné

Récipiendaire du prix Dollard-Morin pour l'Abitibi-Témiscamingue


Publié le 20 novembre 2017

Marc Gosselin (à gauche) reçoit le prix Dollard-Morin pour l'Abitibi-Témiscamingue lors de la cérémonie présentée à l'Assemblée nationale du Québec, le 17 novembre.

©Francois Nadeau photographe

COMMUNAUTÉ. L'engagement bénévole de Marc Gosselin au niveau du sport étudiant et du transport actif a été souligné le vendredi 17 novembre, alors qu'on lui a remis le prix Dollard-Morin pour l'Abitibi-Témiscamingue.

Il s'agit de la plus haute distinction décernée chaque année par le gouvernement pour reconnaître de façon particulière l'apport bénévole remarquable de citoyens et d'organisations dans les domaines du loisir et du sport. La cérémonie officielle a eu lieu au Salon rouge de l'Assemblée nationale à Québec.

«C'est un bel événement et c'est une belle reconnaissance. C'est sûr que ça fait plaisir de recevoir ce prix, mais je le prends avec beaucoup d'humilité, parce que je connais bien des gens qui le mériteraient aussi», a confié Marc Gosselin, quelques jours après la cérémonie.

Fondation Kodiak et Vélo MRC

En lui remettant ce prix, on a d'abord souligné son implication de plus de 40 ans auprès du sport étudiant. On l'a vu s'investir dans la Fondation du Mouvement Kodiak depuis 1996. Président depuis 2007, il vient notamment de mener avec succès une campagne de financement de 220 000 $, dépassant l'objectif fixé à 200 000 $.

On a aussi mis en valeur son travail au sein de Vélo MRC Abitibi, dont il a été le président de sa fondation en 2006 jusqu'en 2013. Il a largement contribué à rendre plus sécuritaires les voies actives, notamment autour des écoles, afin de permettre aux élèves de se déplacer à pied et à vélo.

Saines habitudes de vie

Marc Gosselin ne cache pas que son niveau d'implication vient en grande partie de sa formation d'éducateur physique, lui qui a aussi agi comme coordonnateur du sport étudiant au sein du Mouvement Kodiak de 1996 à 2000.

«J'ai toujours cru à l'importance des saines habitudes de vie. Et c'est à ce niveau-là que se fait mon implication, que ce soit au sein de la Fondation du Mouvement Kodiak, de Vélo MRC Abitibi ou dans le développement de voies actives. L'idée, c'est d'encourager la pratique du sport autant par les jeunes que les adultes», a-t-il fait valoir.

Demeurer actif

Et il n'a pas l'intention d'en rester là. Toujours président de la Fondation, il continue de s'impliquer au niveau des voies actives et il œuvre aussi auprès de la Fondation Ange-Gardien, qui vient en aide aux élèves moins bien nantis de la Commission scolaire Harricana. «Je suis à la retraite depuis cinq ans. C'est une façon pour moi de demeurer actif», a-t-il précisé.

 

Claude Girard dans le Nord-du-Québec

Le lauréat régional du prix Dollard-Morin est Claude Girard, de Chibougamau. Celui-ci s'implique activement depuis 2010 dans l'organisation du Festival Folifrets Baie-James. Cette compétition unique de motoneiges a présenté sa 50e édition en mars 2016, la dernière année de sa présidence. L'événement qui dure dix jours attire pas moins de 650 participants.