Déficit de 597 000 $ à la CSRN en 2015-2016

Marie-Hélène Paquin rou.redaction@tc.tc
Publié le 2 novembre 2016

La direction des finances de la CSRN a officiellement présenté son rapport financier 2015-2016 aux commissaires.

©TC Media - Archives / Marie-Hélène Paquin

La direction des finances de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN) a officiellement déposé son rapport financier pour l’année 2015-2016 le lundi 31 octobre 2016. Le déficit réel de l’exercice s’élève à 597 000 $, sur un budget total de 69 M $.

Au moment de planifier son budget 2015-2016 l’an dernier, le déficit prévu pour l’exercice financier était de 385 000 $. Or, après que différentes dépenses imprévues se soient ajoutées en cours de route, le déficit réel à la fin de l’exercice était de 597 000 $, soit 172 000 $ de plus qu’anticipé.

«C’est justifiable par l’ajout de ressources dans les écoles, a expliqué Daniel Camden, président du conseil des commissaires de la CSRN. Quand on fait notre budget, on fait une analyse assez serrée de nos classes, c’est-à-dire qu’on remplit nos classes le plus possible pour en limiter le nombre.

«Au mois d’août, on fait une révision de ça et on s’ajuste en fonction du nombre d’élèves, a-t-il ajouté. S’il y en a qui s’ajoutent en cours d’année, on se doit de redistribuer les classes et les ressources dans les écoles. Le 172 000 $ est donc surtout constitué de salaires qui ont fait la différence.» Ces ressources peuvent être des psychoéducateurs, des techniciens en éducation spécialisée, etc.

La fin des coupures

M. Camden rappelle également que la dernière année a dû être budgétée en fonction de coupures gouvernementales. «L’année passée, on a encore été victime d’une coupe de 510 000 $ de la part du ministère de l’Éducation. Elle était incluse dans nos prévisions, mais ça représente quand même un gros effort de la commission scolaire pour en arriver à un budget équilibré cette année», a-t-il spécifié.

En effet, le budget prévu pour 2016-2017 est le premier budget équilibré à être présenté en cinq ans à la CSRN, alors que les coupures du ministère ont enfin cessé. «Nos frais d’administration en sont à 5,7 %, était heureux d’avancer M. Camden. Nous avons réussi à les réduire grâce à une réorganisation, surtout dans le personnel cadre. Nous avons réduit certains postes de direction à des directions adjointes, par exemple. Il y a également des départs à la retraite qui ne seront pas remplacés.»

La Commission scolaire de Rouyn-Noranda gère un budget total d’environ 69 M $. De ce nombre, la masse salariale des enseignants représente presque la moitié des dépenses, soit 45 M $.

Les territoires assignés

Les élèves qui entreront au secondaire l’an prochain savent maintenant quelle école ils fréquenteront, alors que la Commission scolaire de Rouyn-Noranda a rendu publics les territoires d’assignation des écoles La Source et D’Iberville. Rappelons que les deux écoles offriront les secondaires 1 à 5 dès la rentrée 2017. Pour savoir quels quartiers sont assignés à quelle école, rendez-vous sur le site web de la CSRN, où un document explicatif a été mis en ligne. De plus, une consultation publique auprès des parents aura lieu le 15 novembre à 18 h 30 à la cafétéria de l’école La Source.

Des commissaires assidus

Le conseil des commissaires de la CSRN a connu son meilleur taux de présence à vie l’an dernier. La moyenne d’assistance aux différentes séances du conseil est de 94 %. Le conseil a également réussi à réduire le nombre de minutes consacrées à chaque réunion, grâce à la création de comités qui traitent des points abordés avant chaque rencontre. Des séances qui sont donc plus efficientes et qui permettent de se consacrer davantage au service à l’élève.