Les Huskies subissent un autre revers face à l’Armada


Publié le 17 mars 2017

Les Huskies ont subi un revers face à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

©TC Media/Jean-François Vachon

Les Huskies n’ont pas disputé un de leurs meilleurs matchs face à l’Armada de Blainville-Boisbriand dans une rencontre sans signification s’inclinant 3 à 2.

Le pilote des Huskies Gilles Bouchard a résumé la rencontre simplement. «Indiscipline et mauvaise première période. On va devoir apprendre à gérer notre intensité»

Son équipe a connu une excellente deuxième période, mais elle n’est pas parvenue à toucher la cible. «On ne leur a pas donné grand chose. Ils ont été opportunistes. C’est ce qui arrive quand tu travailles en fou comme eux, les bonnes choses arrivent», a-t-il exposé.

Il a aussi souligné le travail de ses jeunes recrues lors de cette rencontre. «Ils ont eu de très bons moments parce qu’ils ont travaillé en fou. Ils avaient le même niveau d’intensité que leurs adversaires.»

Malgré deux défaites contre des formations du haut du classement dernièrement, il ne flotte aucune inquiétude dans le vestiaire rouynorandien. «C’est décevant, mais, mentalement, les gars ont été différents dans ses deux derniers matchs», a-t-il indiqué.

«J’aimerai pouvoir les connecter avec un fil pour savoir ce qu’il se passe dans leurs têtes. Peut-être que la conclusion serait qu’on ne peut pas finir plus que deuxième. Mais on n’est pas rendu là en terme de psychologie des joueurs», a-t-il lancé à la blague pour répondre à la question si son équipe jouait différemment en raison du fait qu’elle ne peut pas améliorer son sort.

J’aimerai pouvoir les connecter avec un fil pour savoir ce qu’il se passe dans leurs têtes. Peut-être que la conclusion serait qu’on ne peut pas finir plus que deuxième. Mais on n’est pas rendu là en terme de psychologie des joueurs Gilles Bouchard

Histoire du match

Les Huskies ont été incapables de profiter d’un avantage numérique en début de match, ce qui ne fut pas le cas de l’Armada qui a profité d’une punition double mineure à Jérémy Lauzon.

D’abord, une belle manœuvre de Joël Teasdale a permis à Alexandre Alain (29e) d’ouvrir la marque. Par la suite, TJ Melancon a profité de la circulation devant Olivier Tremblay pour décocher un tir que Joël Teasdale (18e) a dévié au fond du filet.

La meute a finalement répliqué. Jérémy Lauzon a remis à Bruno-Carl Denis (12e) qui n’a pas raté sa chance de marquer.

En fin de deuxième période, les locaux ont accentué leur avance. Pascal Corbeil (4e) a profité d’une passe savante d’Alex Barré-Boulet pour faire scintiller la lumière rouge.

En fin de rencontre, évoluant à 6 contre 4, Jean-Christophe Beaudin (30e) a fait mouche pour réduire l’écart.