Sections

La guerre de la 117 reprend entre les Huskies et les Foreurs


Publié le 12 octobre 2017

Les Huskies ont gagné le seul match entre les deux équipes abitibiennes depuis le début de la saison.

©TC-Média-Simon Dessureault

Les Foreurs et les Huskies s'affronteront vendredi et samedi dans le cadre de la première série aller-retour de la saison entre les rivaux de l'Abitibi.

Le match de vendredi aura lieu à l'aréna Iamgold à Rouyn-Noranda, alors que celui de samedi sera au Centre airCreebec.

La tâche ne sera pas facile pour les Foreurs, alors que les Huskies occupent la troisième position au classement général avec une fiche de 5-1-0-1. Les Foreurs sont quant à eux 16e avec une fiche de 2-4-0-1. «Les Huskies ont un club constant et leurs joueurs travaillent dans les deux sens de la patinoire», a mentionné Mario Durocher, l'entraîneur-chef des Foreurs. Le pilote des Foreurs a ajouté qu'il s'agit d'une équipe très disciplinée dans son système de jeu dans les trois zones, en plus d'être efficace au niveau des unités spéciales.

«Il faudra prendre l'avance et les obliger à sortir de leur plan de match, a expliqué Durocher. Il faut les déranger pour les sortir de leur zone de confort et c'est là qu'on va voir comment ils vont réagir.»

L'attaquant Alexandre Couture et le défenseur Médérick Racicot seront de retour au jeu vendredi, à la suite de leur suspension respective. Zachary Gladu (commotion) devrait être de retour vendredi, alors qu'il patinera avec l'équipe dans les pratiques de cette semaine. Même chose pour Frédéric Abraham qui avait été ébranlé à la suite d'une mise en échec par derrière contre l'Armada, le 30 septembre. Rappelons également que Mathieu Nadeau est suspendu pour les 7 prochains matchs.

Le match à Val-d'Or (14 octobre) sera également le match en rose des Foreurs qui vise amasser des fonds pour la Fondation cancer du sein du Québec.

Trop de lancers

Le nombre de lancers accordés par match reste également une grande source de préoccupation pour les Foreurs. L'équipe en a d'ailleurs accordé 47 dans la défaite de 5-3 contre les Olympiques de Gatineau, dimanche. «On reçoit une moyenne d'environ 38 lancers contre par match, ça commence à être beaucoup», a déploré Mario Durocher.

L'indiscipline est l'un des éléments majeurs qui a amené cette avalanche de tirs contre Gatineau, alors que l'équipe été au cachot à 10 reprises. «Il faut évaluer la différence entre le nombre de lancers qu'on accorde à 5 contre 5 et en désavantage numérique», a-t-il ajouté.

 «On se tir dans le pied lorsqu'on écope de 10 pénalités mineures dans un même match, a souligné Durocher. Mais je n'ai pas à taper sur la tête des gars présentement. On a un club jeune et on obtient des bonnes chances de marquer. On a aussi démontré de la combativité contre Gatineau, alors qu'ils menaient 3-0.»

Simon Gamache

Par ailleurs, les Foreurs procéderont au retrait du chandail numéro 22 de Simon Gamache, le 9 décembre prochain. Les Wildcats de Moncton seront alors les visiteurs. Gamache a joué trois saisons (1998 à 2001) avec les Foreurs où il a totalisé 157 buts pour 389 points. Il fait également partie de l’édition championne de la Coupe du Président de 2001. Il avait d'ailleurs récolté 57 points en 21 matchs éliminatoires cette année-là.