Virus Zika: restrictions à venir pour les donneurs de sang

Publié le 30 janvier 2016

ec475ae7-aa8c-4829-a464-cb49223d585e

En raison du virus Zika, le Canada et les États-Unis envisagent d’imposer sous peu des restrictions aux donneurs de sang qui ont récemment voyagé en Amérique du Sud.

Au Canada, les autorités de la santé publique pourraient annoncer des mesures dès la semaine prochaine.

En entrevue au Globe and Mail, la docteure Dana Devine, chef de la division des services médicaux et de l’innovation de la Société canadienne du sang, a précisé que les Canadiens qui ont séjourné dans les pays à risque dans les dernières semaines pourraient être empêchés de faire des dons de sang, pendant une certaine période.

La docteure Devine précise que les risques de contracter le virus Zika par le sang sont minimes, ajoutant que ce n’est toutefois pas «impossible».

Aux États-Unis, la situation est à l’étude, a déclaré le docteur Anthony Fauci, chef de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses.

La Presse Canadienne

En manchette

Une revanche à prendre pour les Huskies

Les Huskies se présenteront ce soir avec un seul objectif en tête: accéder à la finale de la Coupe Memorial. Pour réussir cela, ils devront vaincre les favoris de la foule, les Rebels de Red Deer.

Feu de broussaille à Barraute

Le Service d'incendie de Barraute, supporté par les pompiers de la SOPFEU, a procédé à l'extinction d'un feu de broussaille jeudi, vers 16h00.

Virus Zika: restrictions à venir pour les donneurs de sang

Publié le 30 janvier 2016

ec475ae7-aa8c-4829-a464-cb49223d585e


En raison du virus Zika, le Canada et les États-Unis envisagent d’imposer sous peu des restrictions aux donneurs de sang qui ont récemment voyagé en Amérique du Sud.

Au Canada, les autorités de la santé publique pourraient annoncer des mesures dès la semaine prochaine.

En entrevue au Globe and Mail, la docteure Dana Devine, chef de la division des services médicaux et de l’innovation de la Société canadienne du sang, a précisé que les Canadiens qui ont séjourné dans les pays à risque dans les dernières semaines pourraient être empêchés de faire des dons de sang, pendant une certaine période.

La docteure Devine précise que les risques de contracter le virus Zika par le sang sont minimes, ajoutant que ce n’est toutefois pas «impossible».

Aux États-Unis, la situation est à l’étude, a déclaré le docteur Anthony Fauci, chef de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses.

La Presse Canadienne