Mission accomplie pour le 14e Festival de contes et légendes


Publié le 15 mai 2017

Armelle Audiganes et Pierrot (LaBrèche), au concours de la Grande Menterie.

©Photo gracieuseté – Festival de contes et légendes de l'Abitibi-Témiscamingue

La 14e édition du Festival de contes et légendes de l'Abitibi-Témiscamingue s'est terminée dimanche et a su attirer son lot de passionnés des arts oratoires. 

Pour la présidente du festival, Nicole Garceau, c'est encore mission accomplie. «On est allés dans plusieurs villes de la région et c'est important pour nous de faire connaître le conte», explique-t-elle. Même si un nombre important d'activités de la programmation se déroule à Val-d'Or, il est important pour les organisateurs que le festival se déploie dans plusieurs communautés de la région.  Des événements ont donc eu lieu à Amos, Rouyn-Noranda, Barraute, Kitcisakik et Malartic.  «Ça a bien fonctionné partout», se réjouit Mme Garceau.

On est très heureux de ces échanges qu'on fait avec les autres villes et les autres communautés

Nicole Garceau

Plusieurs conteurs et auteurs étaient de la partie dont Marta Saens de la Calzada, Robert Seven Crows, Claude Hamel, Claude Boutet, Mélanie Roberge, André Lemelin, Joséphine Bacon, Pierro Labrèche, Sylvain Rivard, Stéphane Gélinas, Daniel St-Germain  et Louise Magnan.

Le concours de la Grande menterie a encore une fois cette année été l'une des activités les plus courues du festival, ainsi que le «ciné-conté». «On est les seuls qui font cela dans le monde. Ceux qui découvrent ça pour la première fois, ils trouvent cela assez extraordinaire», souligne Mme Garceau. Le souper-conté a aussi été bien apprécié des festivaliers.

Les formations offertes se sont terminées par un spectacle avec des conteurs abordant des enjeux qui leur sont propres. «C'était une soirée vraiment diversifié et magnifique», affirme la présidente.

Le conseil d'administration du Festival prévoit en mettre plein la vue pour la 15e édition. «On se prépare pour une super fête», promet Mme Garceau. Alors que l'heure est au bilan, les membres du conseil d'administration constatent encore une fois que l'implication des bénévoles a été cruciale pour le bon déroulement des activités.