Brin d’Folie marie tradition et modernité


Publié le 11 mai 2017

Le jeu de l'amour et du hasard est présenté par la Troupe Brin d'folie du 10 au 19 mai au Petit Théâtre du Vieux Noranda.

©TC Media - Marie-Hélène Paquin

Le théâtre d’été a débuté au printemps cette année avec les représentations de la pièce Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, présentée par la troupe Brin d’Folie.

L’une des comédies françaises les plus souvent interprétées et réadaptées de l’histoire, Le jeu de l’amour et du hasard est passée au stade de classique. Dans sa version, Brin d’Folie en a fait un lieu où la comédie à l’italienne rencontre le théâtre moderne. Hésitante à marier Dorante, Silvia décide de se faire passer pour sa servante Lisette, avec l’accord de son père, M. Orgon. Son frère Mario est lui aussi dans le coup. Or, ces deux derniers sont bien au courant que Dorante et son valet Arlequin ont usé du même subterfuge. Dans cette succession de quiproquos, les personnages sauront-ils oublier leur rang et trouver l’amour?

Classique et modernité

Dans la mise en scène d’Étienne Jacques, les personnages ignorent parfois le quatrième mur, cohabitant par moments avec le public. La grande majorité de l’action se déroulant sur des passerelles annexées à la scène, la proximité avec les comédiens est frappante.

Le jeu de l'amour et du hasard est présenté par la Troupe Brin d'folie du 10 au 19 mai au Petit Théâtre du Vieux Noranda.
TC Media - Marie-Hélène Paquin

Dans cette pièce, le français d’époque côtoie le denim, le cuir et les téléphones intelligents, les perruques hautes cohabitent avec les défilés de mode et la projection vidéo. Là où l’amour est roi, rien n’est laissé au hasard dans cette production.
Jeanfrançois Cossette est un parfait Arlequin, passant du valet sans manières au peu ragoûtant homme de moyens sans effort. L’effet comique qu’il apporte à la pièce nous fait replonger au 18e siècle, où le personnage d’Arlequin continuait d’être roi et maître de la comédie grâce à Marivaux, qui reprenait le mythique personnage de la Comedia dell’arte. La distribution est très solide et relève le défi haut la main.

Les représentations

Il reste encore des représentations de la pièce les 12, 13, 17, 18, 19 mai, à 20 h, au Petit Théâtre du Vieux-Noranda. Les billets sont en vente au coût de 25 $ à la billetterie ou via les membres de la troupe. Pour plus de détails, www.brindfolie.ca.

Distribution

Silvia          Mélanie Nadeau
Dorante      Marc-André Fortier
Arlequin     Jeanfrançois Cossette
Lisetteq       Cloé Paradis
M. Orgon    Manon Gervais Dessureault
Mario          Fednel Alexandre

Le jeu de l'amour et du hasard est présenté par la Troupe Brin d'folie du 10 au 19 mai au Petit Théâtre du Vieux Noranda.

©TC Media - Marie-Hélène Paquin