Desjardins: une relecture de l’œuvre à la manière des artistes


Publié le 27 avril 2017

Steve Jolin, alias Anodajay, et Philippe B, deux artistes rouynorandiens, ont collaboré pour créer cet album hommage à Desjardins.

©TC Media - Marie-Hélène Paquin

À la veille de sa sortie en magasins et sur les plateformes numériques, l’album Desjardins, en hommage à l’artiste rouynorandien, a officiellement été lancé au Cabaret de la dernière chance. Le producteur et le réalisateur de l’album, Steve Jolin et Philippe B, ont présenté le fruit de leur travail.

Desjardins réunit une quinzaine des artistes alternatifs les plus en vogue, dont Safia Nolin, Saratoga, Fred Fortin, Koriass, Philippe Brach et bien d’autres. Sous la réalisation de Philppe B, ils se sont réapproprié la chanson qui leur a été attitrée. Le réalisateur tenait à ce que les artistes fassent leur propre relecture, qu’ils ne tombent pas dans l’imitation.

«Dans ma perception, avec le genre d’artistes qu’on a choisi, plus jeunes, plus alternatifs, c’était plus cool, et ça ressemble plus à Richard, a avancé Philippe B. J’ai vite abandonné l’idée de faire un album cohérent, qui coule bien. Souvent, tu fais un album avec un artiste qui s’écoute d’un bout à l’autre. Mais là, ça ne servait à rien. J’aurais été obligé de castrer le monde, de les empêcher d’aller au bout de leur affaire.»

Un incontournable

Pour l’auteur-compositeur-interprète et réalisateur rouynorandien, prendre part à cet album était une opportunité qui ne revient pas souvent dans une carrière. «Je voulais le faire, peu importe les contraintes qu’on m’aurait imposées, a-t-il confié. Je ne voulais pas rater ma chance. Que ce soit moi aux commandes de ça, c’était un peu intimidant, mais je pense que j’étais outillé pour faire ça.»

Je voulais le faire, peu importe les contraintes qu’on m’aurait imposées. Je ne voulais pas rater ma chance

Philippe B

Au moment d’enregistrer, après avoir attitré chaque chanson à un artiste, Philippe B a insisté pour que chacun fasse la chanson à sa façon, pas comme l’aurait fait Richard Desjardins. «J’ai décidé de laisser aller le monde, de les pousser à être 100 % eux-mêmes», a-t-il affirmé.

Réception positive

L’album a été rendu disponible en écoute libre sur la plateforme ICI Musique une semaine avant sa sortie. Les critiques ont donc déjà commencé à se faire entendre. La grande majorité d’entre elles étaient positives. «J’étais préparé mentalement autant à des éloges qu’à du backlash. Je m’attendais à des réactions polarisées. Finalement, il y a beaucoup moins de backlash que je pensais!»

Et la critique la plus importante, celle de Richard Desjardins? «C’est un homme de bien peu de mots, mais j’ai su qu’il était bien content et qu’il était touché», a laissé entendre Philippe B. L’album sera officiellement disponible le 28 avril et un spectacle est prévu dans le cadre du Festival d’été de Québec, en juillet.