Lisa LeBlanc réchauffe la scène des Quartiers d’hiver


Publié le 10 mars 2017

Lisa LeBlanc

©TC Media - Marie-Hélène Paquin

La première soirée de cette 3e édition de Quartiers d’hiver, petit frère hivernal du FME, a été une vraie bouffée de chaleur sur le froid de l’hiver grâce à la présence scénique de Lisa LeBlanc et Adam Strangler.

Le festival a été lancé à 17h, alors qu’un 5 à 7 d’ouverture était organisé en parallèle d’un vernissage à l’Écart… lieu d’art actuel. Partenaires, festivaliers, bénévoles et artistes ont pu lancer les festivités.

Par la suite, à l’Agora des Arts, le spectacle bénéfice du FME mettait en vedette le groupe montréalais Adam Strangler en première partie. La formation rock a donné le ton au reste de la soirée, alors que Lisa LeBlanc était déchaînée.

Le plaisir contagieux d’être sur scène de la chanteuse acadienne remplissait l’Agora des Arts d’une folle énergie. Toujours aussi drôle, Lisa a répété à quel point elle était heureuse d’être de retour à Rouyn-Noranda, après son passage à Osisko en lumière en 2015.

Adam Strangler
TC Media - Marie-Hélène Paquin

Elle était l’artiste parfaite pour débuter cette troisième édition qui se poursuivra en découvertes. Son confrère acadien Jacques Jacobus, membre du duo Radio Radio, a quant à lui présenté son spectacle solo au Cabaret de la dernière chance à minuit.

La suite

Quartiers d’hiver se poursuit jusqu’au samedi 11 mars. Vendredi, les festivaliers ont rendez-vous avec les improvisateurs préférés des Rouynorandiens, les Volubiles, pour un deuxième spécial musique, après le grand succès de l’an dernier. À 21h, le spectacle hip-hop aura lieu à la Scène Paramount en compagnie de Rymz, Saye et D-Track. En fin de soirée, Odezenne se produira au Cabaret pendant que Dear Denizen sera au sous-sol du Petit Théâtre du Vieux Noranda.

Samedi, la Nuit métal débutera dès 20h au Petit Théâtre du Vieux Noranda avec Anonymus et Panzerfaust. Simultanément, à l’Agora des Arts, Matt Holubowski, Gabrielle Shonk et Helena Deland offriront un spectacle plus folk. Dès minuit, Gazoline vous donne rendez-vous au Cabaret, tandis que Shash’u sera du côté du Petit Théâtre.

Lisa LeBlanc

©TC Media - Marie-Hélène Paquin