Odette Caron est la créatrice de l’année


Publié le 31 mars 2017

La comédienne et directrice artistique Odette Caron a reçu le plus prestigieux prix lors de la Remise des 17e Prix d’excellence du Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue.

©TC Media - Marie-Hélène Paquin

La carrière de la comédienne Odette Caron a été soulignée de belle façon lors de la Remise des prix d’excellence du Conseil de la culture en Abitibi-Témiscamingue, le 31 mars. Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) lui a décerné le titre de Créatrice de l’année en Abitibi-Témiscamingue.

La crème de la culture témiscabitibienne était réunie à l’Agora des Arts de Rouyn-Noranda le vendredi 31 mars afin de souligner les artisans qui se sont démarqués lors de la dernière année. Pour cette 17e édition, les arts de la scène étaient à l’honneur.

La comédienne Odette Caron, qui cumule 35 ans de carrière, a été votée par des membres du CALQ de partout au Québec et issus de toutes les disciplines artistiques en tant que Créatrice de l’année en Abitibi-Témiscamingue. Ce prestigieux prix lui vaut une bourse de 5000 $.

Membre fondatrice du Théâtre de La Crique, de la Salle Augustin-Chénier et du Théâtre du Tandem, on a pu voir Mme Caron dans de nombreuses productions théâtrales de la région, dont Habiter les terres (2016), Un suaire en saran wrap (2014), Lentement la beauté (2012) et Incroyable mais faux (2007).

La femme de théâtre a reçu un touchant hommage de son grand ami et ancien collègue Jean-Guy Côté, qui a souligné ses qualités de comédienne, de directrice artistique, mais aussi d’amie. Il l’a qualifiée de lumineuse.

«Je suis très enchantée, très heureuse, a avoué Mme Caron. Vous savez, Janine Sutto est morte cette semaine. C’était une femme extraordinaire et j’ai écouté tous les reportages, lu tout ce qui s’est fait sur elle. À un moment donné, elle parlait du théâtre et elle disait que le théâtre, c’est être ensemble. Être ensemble toute l’équipe […] et être ensemble avec le monde. C’est ce qui m’a fait me lever le matin pendant toutes ces années-là.»

Les lauréats

La soirée a également été l’occasion de souligner d’autres lauréats en arts de la scène. Le Prix Membre Honorifique du C.A. du Conseil de la culture a été décerné à Pierre Laliberté, d’Amos, qui en a été le président pendant cinq ans. M. Laliberté est très impliqué dans la communauté culturelle amossoise.

Le Prix Petite collectivité, remis à une ville de moins de 5000 habitants, a été remis à Ville-Marie. Le public a pour sa part remis son prix coup de cœur au Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue, le FRIMAT. Le Prix Travailleur de l’ombre a quant à lui été décerné à Sébastien Greffard, qui fait rayonner la culture régionale de bien des façons.

Le Prix Réalisation a été remis au Théâtre du Tandem pour Habiter les terres, une pièce à saveur très régionale présentée en 2016. Quant au Prix Artiste : intégration des technologies numériques, il est allé au duo d’artistes multidisciplinaires Geneviève & Matthieu.