Junior Majeur en première au Festival du cinéma international en A-T?


Publié le 24 février 2017

Une séquence de tournage de Pee-Wee 3D le film.

©TC Media - Archives

Le film Junior Majeur ne sera peut-être pas seulement filmé à Rouyn-Noranda, mais aussi présenté en première. Le producteur du film Junior Majeur, la suite de Pee-Wee 3D: le film, Christian Larouche ne le cache pas, il aimerait le présenter durant le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

«Il doit être en salle pour Noël 2017, mais je souhaiterai vraiment réussir à le présenter pour le Festival», a-t-il indiqué.

Junior Majeur retrouvera les personnages de Pee-Wee 3D cinq ans plus tard. Janeau Trudel (Antoine-Olivier Pilon) évolue maintenant pour les Saguenéens de Chicoutimi.  À l’aube de sa sélection chez les professionnels, de nombreux obstacles viendront compromettre sa carrière ainsi que ses amitiés les plus chères.

Des figurants de la région

Une chose est certaine, la population rouynorandienne serait appelée à jouer un rôle dans ce film. «Il n’y a aucun doute qu’on aura besoin de figurants. On va organiser quelques concours et faire des demandes en temps et lieu. On va arriver avec une vingtaine de joueurs de hockey. On va certainement en avoir besoin de plus», a mentionné Christian Larouche.

Le tournage aura lieu à la fin du mois de mai à l’aréna Iamgold. «J’ai vraiment très hâte de commencer le tournage. C’est très gros et c’est excitant», a-t-il soutenu.

Il n’y a aucun doute qu’on aura besoin de figurants. On va organiser quelques concours et faire des demandes en temps et lieu. On va arriver avec une vingtaine de joueurs de hockey. On va certainement en avoir besoin de plus Christian Larouche

Le coup de main de Jacques Blais

Le propriétaire des Huskies Jacques Blais a donné un coup de main important à la production. «Il nous a aidés à avoir une rencontre avec le commissaire de la LHJMQ pour pouvoir obtenir les permissions d’utiliser les noms des équipes», a révélé le producteur.

Ainsi, les Huskies se retrouveront ainsi au grand écran. N’oublions pas que la formation rouynorandienne a aussi été mise en vedette dans les livres de Luc Gélinas. C’est le comédien Patrice Robitaille qui jouera l’entraîneur-chef de l’équipe.

En région plutôt que dans les grands centres

Christian Larouche a fait un choix osé en décidant d’aller filmer en région. «Je viens du Saguenay-Lac-Saint-Jean et je voulais vraiment en région. Pour Rouyn-Noranda, le choix s’est un peu imposé en me rendant souvent au Festival du cinéma», a-t-il confié.

Ce choix permet aussi de sortir un peu de Montréal et de mobiliser des gens des deux régions autour de ce film. «Ils vont se sentir impliqués. Les gens sont friands de sport dans ces régions», a-t-il indiqué.

«C’est par contre un peu plus complexe. On aurait pu opter pour la facilité en choisissant des équipes près de Montréal et Québec, mais on voulait vraiment aller en région pour démontrer ce qui s’y passe», a-t-il ajouté.