India Desjardins, une femme qui traverse la vie avec force, humour et passion

Publié le 20 mars 2017

©TC Media - Archives

India Desjardins est une écrivaine québécoise née le 15 juillet 1976 dans la ville de Québec. Elle a commencé sa carrière comme journaliste pour le magazine Cool avant de devenir écrivaine de romans jeunesse. Son plus grand succès est la suite romanesque Le Journal d’Aurélie Laflamme. Lors d’une entrevue avec elle, nous avons tenté d’en savoir davantage sur cette femme aux talents multiples.

Par Marilou Lemire et Sarah Ipperciel (école Le Prélude)

Pourquoi as-tu choisi le métier d’auteure ?

L’envie de raconter des histoires est très forte en moi. J’ai eu l’illumination à l’âge de 26 ans. J’ai commencé à prendre moins de contrats de journalisme pour tenter d’écrire mon premier roman. J’écrivais la chronique «Le journal intime de Marie-Cool» et ça m’a permis de découvrir que je préférais écrire des histoires inventées plutôt que des articles.

Comment as-tu eu l’idée de créer le personnage d’Aurélie Laflamme ?

En 2005, j’ai eu une embolie pulmonaire. J’ai failli mourir. J’avais aussi un chat de 18 ans et pendant que j’étais à l’hôpital, elle s’est laissé mourir. Je me suis alors beaucoup questionné sur mes croyances face à la mort. Puis, Aurélie Laflamme est apparue dans ma tête. Elle avait 14 ans, son père était décédé quand elle avait 9 ans et sa mère n’avait pas été capable de lui donner une belle image de la mort. Je voulais créer une héroïne féminine forte qui traverse les obstacles de la vie avec force, humour et passion.

Dans quelle ambiance de travail aimes-tu écrire?

J’aime travailler dans le silence. Quand j’écris, j’aime beaucoup observer le quotidien, les maladresses et les pensées secrètes. J’aime mettre des mots sur des sentiments qu’on n’ose pas avouer, parfois même pas à soi-même.

Quelles aptitudes ça prend pour pratiquer le métier d’écrivain?

Il faut être bon en français, aimer écrire, aimer la langue, avoir de l’imagination et aimer travailler seul chez soi.

De quoi es-tu la plus fière?

Quand un lecteur me dit qu’Aurélie Laflamme l’a aidé à traverser quelque chose dans sa vie. Ça me rend fière car c’est pour ça que je l’ai créée.

Est-ce que tu travailles sur de nouveaux projets actuellement?

Oui, je travaille sur un nouveau roman, un peu différent de ce que j’ai écrit avant. Le personnage est adulte. J’essaie toujours d’écouter mon coeur et de raconter les histoires qui m’inspirent le plus, sans penser à ce que j’ai fait avant ou à ce que les gens attendent de moi. J’essaie le plus possible d’être libre dans ma création.

Si un génie t’offre trois souhaits, quels sont-ils et pourquoi?

Moi, je suis une fille qui croit au travail acharné et à la magie de la vie. Même si je n’ai pas réalisé tous mes souhaits, la vie m’a conduite vers de belles surprises. J’ai réalisé des choses que je ne savais même pas que je souhaitais. Je pense que je ferais comme dans le film de Disney et je libérerais le génie ou je lui suggèrerais de s’occuper de quelqu‘un qui en a plus besoin que moi.

 

En conclusion India Desjardins, tout comme ses personnages, traverse la vie avec force. Elle semble toujours se laisser guider par la passion, ce qui est de bon augure pour ses prochains projets, que ses jeunes et moins jeunes lecteurs attendent avec impatience.