Sections

Claudette Carignan saute dans l’arène politique du centre-ville

Élections municipales 2017


Publié le 13 septembre 2017

Claudette Carignan a été entrepreneure 12 ans avant d’être directrice de la Fondation hospitalière pendant plus de 18 ans.

Aujoud’hui, jeune retraitée, elle souhaite représenter les citoyens du district centre-ville à Rouyn-Noranda. Bien qu’elle n’habite pas directement le quartier, sa maison en est toute proche. «Avant le redécoupage électoral, j’étais dans le quartier de Sylvie Turgeon. Je ne voulais pas briguer le poste d’une femme, il en faut plus au conseil. Donc, j’ai choisi le centre-ville», a-t-elle expliqué.

Dynamiser la rue Gamble

Mme Carignan est convaincue d’avoir ce qu’il faut pour représenter le quartier. «J’ai les capacités de bien les représenter et de bien les écouter. De par mon expertise à la Fondation hospitalière, j’ai eu à rencontrer les gens de façon régulière. C’est un quartier qui comprend beaucoup de gens d’affaires», a expliqué celle qui veut mettre en place une synergie entre les commerçants et les résidents.

La construction de la voie de contournement libérera l’axe Larivière-du Lac-Gamble de l’emprise du MTQ, qui administrait ces artères.

«Le stationnement est un enjeu au centre-ville. Je crois qu’actuellement, il y a une bonne gestion, mais il y a place à amélioration. Il y aura une façon différente de voir la rue Gamble et les citoyens qui y habitent. Citoyens, services et marchands, comment tout ça va s’amalgamer dans les attentes de tout le monde?», s’est-elle questionnée.

«La politique municipale m’intéresse. Il y a un regain d’intérêt pour ce palier. Je vais aller à la rencontre des gens pour connaître leurs attentes et leurs situations», a-t-elle confié.

Radiothérapie et multisport

Claudette Carignan a une sensibilité particulière pour la réalisation du centre de radiothérapie promis depuis plusieurs années.

Elle croit avoir la capacité de bien comprendre les enjeux de la Ville. «Le centre de radiothérapie est un projet d’envergure et je veux vraiment que la Ville s’implique davantage. Il faut faire en sorte que les usagers aient accès à du stationnement et à de l’hébergement facilement»-a-t-elle expliqué.

Elle croit que des ententes peuvent être conclues avec des centres d’hébergement existants comme la Résidence des sœurs de Notre-Dame-Auxiliatrice, par exemple.

Elle considère la construction d’un centre multisport comme étant très importante, mais pas à n’importe quel prix. Elle croit que la Ville doit trouver des partenaires pour ne pas avoir à refiler la facture aux citoyens.

Elle souhaite que la construction d’une nouvelle aérogare permette de favoriser une saine compétition pour que le prix des billets d’avion soit moins cher pour les gens d’ici et les touristes éventuels.

Deux autres candidats sont en lice au centre-ville, Gerry St-Hilaire et Michel Fortin. Marc Provencher, le conseiller sortant, ne se représentera pas.