Sections

Un pied-à-terre à la Maison des Régions à Montréal


Publié le 12 septembre 2017

Bernard Flebus et Norm Young n’ont pas raté l’occasion de discuter avec le maire Coderre.

©Gracieuseté

L’inauguration, le 8 septembre, de la Maison des Régions à Montréal, à laquelle ont assisté plusieurs maires de l’Abitibi-Témiscamingue, représente un nouveau pied-à-terre, sinon un lien direct avec les gens d’affaires de la métropole selon Bernard Flebus.

Plusieurs élus des régions étaient présents. Nous reconnaissons ici, les maires Norm Young, Mario Provencher, Pierre Corbeil et Bernard Flebus.
Gracieuseté

«C’est un très beau signal d’ouverture envers les régions, ce projet de M. Coderre, a rappelé Bernard Flebus, maire de Ville-Marie à son retour au Témiscamingue. J’ai même profité de l’occasion pour proposer d’y aménager une boutique de produits régionaux.»
Lors de l’inauguration, M. Flebus était accompagné de Norm Young, maire de Kipawa. Ils y ont rencontré les maires de Rouyn-Noranda et de Val-d’Or, ainsi que d’autres élus et représentants de développement économique des quatre coins du Québec. La Maison des Régions occupe un espace de 5400 pieds carrés au 500, rue St-Jacques à Montréal, tout près de la Tour de la Bourse. Des locaux y seront à la disposition de gens des régions qui souhaitent y tenir des événements ou activités.
«La Maison des régions facilitera les maillages entre les entreprises en plus de favoriser les partenariats d'affaires, les échanges d'expertise, les alliances économiques et les transferts de technologies et de savoir-faire, pouvait-on lire dans le communiqué émis par la Ville de Montréal lors de l’annonce de la concrétisation de ce projet datant de 2014. Elle permettra le développement de nouveaux marchés tant pour les entreprises des régions que pour celles de Montréal.»