Les dollars pleuvent sur Rouyn-Noranda

3,2M $ en investissements du fédéral


Publié le 19 mai 2017

Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et Sylvain Blais, directeur général du Cégep lors de l'annonce du 19 mai.

©TC Media - Thierry de Noncourt

Le gouvernement fédéral a annoncé pour 3 214 218 $ en investissements à Rouyn-Noranda, le 19 mai.

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier s’est rendu à l’hôtel de ville, puis au Centre technologique des résidus industriel (CTRI) du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue pour faire ces annonces au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

Trois entreprises ont reçu de l’aide fédérale : AirMP, 1 500 000 $, Technosub, 443 000 $ et Compusport, 402 892 $. Le milieu touristique n’était pas en reste, l’hôtel Best Western Albert centre-ville a reçu 141 500 $  et le Festival des Guitares du monde 89 771 $.

Le gouvernement a aussi donné 407 670 $  au CTRI. Le Club Kiwanis et Vélo-Cité ont reçu 191 505 $  et 17 880 $ respectivement.

« Je suis contente de constater que la collaboration des différents intervenants du développement économique occupe une place importante ici, à Rouyn-Noranda. La diversification économique des régions du Québec est possible lorsque tous les acteurs d’un même territoire osent innover et entreprendre des projets d’envergure. Notre gouvernement est fier de contribuer à cette diversification, créatrice de richesse pour la classe moyenne », a déclaré Mme Lebouthillier.

Déménagement de la mini-usine de traitement des minerais du Cégep

Le CTRI dispose déjà d’une petite usine de traitement des minéraux.
Photo TC Media –Archives/Patrick Rodrigue

Un investissement total de 997 907 $, du Cégep (490 237 $), du gouvernement fédéral (407 670 $) et de la Fonderie Horne (100 000 $) permettra de déménager l’usine-école du Cégep, fermée depuis quatre ans, dans les nouveaux locaux du CTRI. La mini usine avait été fermée à la suite de la visite de la CSST. «Elle n’était plus aux normes, a expliqué Sylvain Blais, directeur général du Cégep. L’usine-école nous permettra d’améliorer la formation des techniciens. »

Il y a déjà une petite usine de traitement des minerais au CTRI, qui peut traiter jusqu’à une tonne de minerai à l’heure, mais l’usine-école est beaucoup plus modeste et servira principalement à l’enseignement. Celle du CTRI offre des services à l’industrie.

«Avec l’annonce d’aujourd’hui, on vient clôturer un investissement total de 21M $ en infrastructures au cours des cinq dernières années. Notre objectif est clair, faire de ce CTRI, un phare qui illumine la recherche et l’innovation, notamment dans le secteur des mines », a déclaré Hassine Bouafif, directeur général du CTRI.

«Les études démontrent qu’en périodes de ralentissement économique et de faibles taux d’intérêt, chaque dollar consacré par le gouvernement à des travaux d’infrastructures engendre une activité économique dont la valeur est bien supérieure à celle de ce dollar», a dit Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national.

Un projet de 6M $ pour AirMP

AirMP investira 5 873 000 $ dans la construction d’une nouvelle usine d'une superficie totale de 2 620 m2. Ses équipements de production permettront de mettre en place de nouveaux procédés pour accroître la productivité, optimiser la capacité de production et fabriquer des produits de plus grande dimension. Le gouvernement fédéral a investi 1,5M $ dans le projet.

AirMP est issu de Masseau-Perron et a acquis le premier terrain sur le rue Davy.
TC Media- archives/Thierry de Noncourt

AirMP, qui compte 15 employés, prévoit créer trois nouveaux emplois avec la réalisation de ce projet. L’entreprise fabrique des produits spécialisés, sur mesure, destinés aux grands donneurs d'ordres du secteur minier, des cimenteries et de la construction. L’entreprise fabrique, entre autres, des abris pour génératrices.

Compusport vise les marchés américain et européen

Compusport a créé un logiciel de gestion de ligues et de tournois pour des jeux de table comme le billard et les dards. Le produit est très apprécié par les organisations et pourrait servir pour d’autres jeux comme la pétanque, le football de table (babyfoot) ou les échecs.

L’entreprise investira donc 1 071 083 $, dont 402 892 $ proviennent d’une subvention fédérale, pour conquérir de nouveaux marchés aux États-Unis et en Europe. Le projet prévoit l’embauche d’un responsable du développement des marchés et de l’exportation, la participation à des congrès et expositions, ainsi que l'actualisation du site Web et des services en ligne. L’entreprise emploie 9 personnes et prévoit la création de trois nouveaux emplois avec cet investissement.

Investissements du gouvernement canadien le 19 mai

1 500 000 $ :AirMP

443 000 $ :Technosub

407 670 $ : CTRI

402 892 $ :Compusport

141 500 $ :Best Western Albert centre-ville

191 505 $ : Club Kiwanis

89 771 $ : Festival des Guitares du monde

17 880 $ : Vélo-Cité