5,35 millions d’onces d’or à la mine Éléonore

Patrick Rodrigue patrick.rodrigue@tc.tc
Publié le 11 mars 2016

Éléonore a atteint le stade de la production commerciale en avril 2015. On voit ici la première coulée d’or de la mine.

©Photo gracieuseté - Goldcorp

Les forages de conversion réalisés par Goldcorp en 2015 ont fait grimper à 5,35 millions d’onces d’or les réserves minérales de la mine Éléonore. Cela représente une hausse de 7,6 % par rapport aux 4,97 millions d’onces d’or de 2014.

La campagne de forage a également permis d’accroître en profondeur la taille du dépôt minéralisé, lequel demeure d’ailleurs ouvert. Les forages réalisés dans la portion nord de la mine ont aussi confirmé la taille et l’importance de ce secteur.

Les travaux planifiés pour 2016 cibleront la portion nord en vue d’en renouveler les réserves minérales. Ils testeront également l’extension en profondeur des zones minéralisées du centre et du sud du gisement.

Vers la vitesse de croisière

Éléonore, qui est entrée en production commerciale en avril 2015, a produit 268 000 onces d’or au cours de l’année, à un coût global de 1007 $ l’once. Pour 2016, Goldcorp envisage une production de 250 000 à 280 000 onces d’or, alors que la mine jamésienne poursuivra sa course vers la vitesse de croisière. Celle-ci devrait être de 7000 tonnes de minerai par jour à son usine de traitement à compter de la première moitié de 2018.

À cet égard, le puits de production devrait être opérationnel d’ici la fin de l’année. Cela éliminera le recours aux camions ou chargement par le puits d’exploration pour remonter le minerai à la surface.