Hecla Québec renouvelle les réserves d’or de Casa Berardi

Patrick Rodrigue patrick.rodrigue@tc.tc Publié le 17 février 2016

Les travaux d’exploration réalisés en 2015 à Casa Berardi ont permis à Hecla Québec d’en renouveler entièrement les réserves minérales, et ce, en dépit de la production de 146 733 onces d’or.

©Photo TC Media - Archives/Patrick Rodrigue

En dépit du prix de l’or à la baisse et des activités d’extraction du minerai qui y ont été pratiquées, Hecla Québec est parvenue à renouveler les réserves minérales de Casa Berardi.

Au 31 décembre 2015, la mine située au nord de La Sarre possédait des réserves prouvées et probables évaluées à 1 332 000 onces d’or, soit à peu près la même quantité dont elle disposait un an plus tôt.

L’extraction de 844 101 tonnes de minerai contenant 146 733 onces d’or dans quatre zones différentes a été compensée par des ajouts dans une zone à haute teneur, deux autres secteurs souterrains et un secteur à ciel ouvert.

Du côté des ressources minérales de la mine, celles-ci avaient diminué de 3 % à la fin de 2015 par rapport à pareille date en 2014. Ainsi, au 31 décembre, Casa Berardi comptait 1 312 000 onces d’or mesurées et indiquées dans 10 993 000 tonnes de minerai à 3,4 gramme d’or par tonne. En or présumé, on en retrouvait 510 000 onces dans 2 854 000 tonnes de minerai à 5,1 gramme d’or par tonne.

Exploration fructueuse

Les travaux de développement et d’exploration ont par ailleurs permis à Hecla Québec de confirmer et d’agrandir les réserves et les ressources dans plusieurs secteurs de la mine, notamment vers l’est et en profondeur jusqu’au niveau 870. À cet endroit, la proximité de lentilles minéralisées nouvellement découvertes avec les infrastructures actuelles de Casa Berardi devrait en permettre la mise en exploitation à court terme.

Le forage souterrain dans une zone située à l’ouest de la Zone Principale de la mine a permis de définir un espace minéralisé mesurant près de 300 pieds de longueur dans lequel on retrouverait plusieurs lentilles à haute teneur à partir du niveau 330. À partir du niveau 530, d’autres forages ont intercepté de la minéralisation, ce qui laisse entendre que cette ressource à haute teneur demeure ouverte.

Enfin, du forage d’exploration réalisé à partir du niveau 810 pour évaluer l’extension latérale d’une nouvelle zone a déterminé la présence de deux lentilles minéralisées au nord et au sud de la faille Casa Berardi sur plus de 325 pieds de profondeur. Ce forage pourrait également avoir découvert une troisième zone minéralisée.

Calme plat pour Héva et Hosco

Mis sur la glace depuis quelques années déjà dans le secteur des côtes Joannès, dans le quartier McWatters de Rouyn-Noranda, Hecla Québec n’envisage pas de réaliser à court terme de travaux de mise en valeur des projets Héva et Hosco. La présence de matériau réfractaire dans une bonne partie du minerai, qui en complique le traitement par les techniques conventionnelles, en est la cause principale.

Le jour où la société déterminera un moyen de contourner le problème, le gisement pourrait se révéler fort intéressant.

Selon les données d’Hecla Québec, la portion Hosco contiendrait en effet 2 447 000 onces d’or en ressources mesurées et indiquées ainsi que 314 000 onces d’or en ressources présumées. Du côté d’Héva, les ressources mesurées et indiquées totaliseraient 672 000 onces d’or, tandis que 350 000 onces d’or résideraient dans les ressources présumées.

En manchette

Travaux majeurs à venir dans les écoles de la CSRN

Des rénovations et réfections importantes sont à venir dans les prochaines années dans les divers bâtiments de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda. L’investissement le plus important sera le changement des fenêtres du secteur Ste-Anne de l’école La Source.

Hecla Québec renouvelle les réserves d’or de Casa Berardi

Patrick Rodrigue patrick.rodrigue@tc.tc Publié le 17 février 2016

Les travaux d’exploration réalisés en 2015 à Casa Berardi ont permis à Hecla Québec d’en renouveler entièrement les réserves minérales, et ce, en dépit de la production de 146 733 onces d’or.

©Photo TC Media - Archives/Patrick Rodrigue


En dépit du prix de l’or à la baisse et des activités d’extraction du minerai qui y ont été pratiquées, Hecla Québec est parvenue à renouveler les réserves minérales de Casa Berardi.

Au 31 décembre 2015, la mine située au nord de La Sarre possédait des réserves prouvées et probables évaluées à 1 332 000 onces d’or, soit à peu près la même quantité dont elle disposait un an plus tôt.

L’extraction de 844 101 tonnes de minerai contenant 146 733 onces d’or dans quatre zones différentes a été compensée par des ajouts dans une zone à haute teneur, deux autres secteurs souterrains et un secteur à ciel ouvert.

Du côté des ressources minérales de la mine, celles-ci avaient diminué de 3 % à la fin de 2015 par rapport à pareille date en 2014. Ainsi, au 31 décembre, Casa Berardi comptait 1 312 000 onces d’or mesurées et indiquées dans 10 993 000 tonnes de minerai à 3,4 gramme d’or par tonne. En or présumé, on en retrouvait 510 000 onces dans 2 854 000 tonnes de minerai à 5,1 gramme d’or par tonne.

Exploration fructueuse

Les travaux de développement et d’exploration ont par ailleurs permis à Hecla Québec de confirmer et d’agrandir les réserves et les ressources dans plusieurs secteurs de la mine, notamment vers l’est et en profondeur jusqu’au niveau 870. À cet endroit, la proximité de lentilles minéralisées nouvellement découvertes avec les infrastructures actuelles de Casa Berardi devrait en permettre la mise en exploitation à court terme.

Le forage souterrain dans une zone située à l’ouest de la Zone Principale de la mine a permis de définir un espace minéralisé mesurant près de 300 pieds de longueur dans lequel on retrouverait plusieurs lentilles à haute teneur à partir du niveau 330. À partir du niveau 530, d’autres forages ont intercepté de la minéralisation, ce qui laisse entendre que cette ressource à haute teneur demeure ouverte.

Enfin, du forage d’exploration réalisé à partir du niveau 810 pour évaluer l’extension latérale d’une nouvelle zone a déterminé la présence de deux lentilles minéralisées au nord et au sud de la faille Casa Berardi sur plus de 325 pieds de profondeur. Ce forage pourrait également avoir découvert une troisième zone minéralisée.

Calme plat pour Héva et Hosco

Mis sur la glace depuis quelques années déjà dans le secteur des côtes Joannès, dans le quartier McWatters de Rouyn-Noranda, Hecla Québec n’envisage pas de réaliser à court terme de travaux de mise en valeur des projets Héva et Hosco. La présence de matériau réfractaire dans une bonne partie du minerai, qui en complique le traitement par les techniques conventionnelles, en est la cause principale.

Le jour où la société déterminera un moyen de contourner le problème, le gisement pourrait se révéler fort intéressant.

Selon les données d’Hecla Québec, la portion Hosco contiendrait en effet 2 447 000 onces d’or en ressources mesurées et indiquées ainsi que 314 000 onces d’or en ressources présumées. Du côté d’Héva, les ressources mesurées et indiquées totaliseraient 672 000 onces d’or, tandis que 350 000 onces d’or résideraient dans les ressources présumées.