L’ARQ veut favoriser les contacts entre producteurs et restaurateurs

Thierry de Noncourt thierry.denoncourt@tc.tc Publié le 16 février 2016

François Meunier, vice-président, affaires publiques et gouvernementales, de l’ARQ, considère important de se rendre en région pour rencontrer ses membres.

©TC Media - Thierry de Noncourt

Quelque 190 propriétaires et autres artisans du monde de la restauration étaient attendus au deuxième Salon Contacts Abitibi-Témiscamingue de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) au Centre des congrès de Rouyn-Noranda, le 16 février.

Une trentaine d’exposants étaient sur place pour faire connaître leurs produits ou leurs services, favorisant ainsi le recours aux produits régionaux par les restaurateurs.

L’ARQ avait tenu un premier Salon Contacts en 2011.

Promouvoir les pratiques gagnantes

L’ARQ offre une foule de services à ses membres, comme de l’information, formation ou programmes d’achat par exemple. La conférence, Le secret est dans la sauce, de Simon St-Hilaire, conseiller en vente stratégique invitait à réfléchir et identifier les ingrédients stratégiques pour maintenir l’augmentation des ventes.

Les restaurateurs ont reçu de l’information sur l’état de ce secteur économique et ses défis.

«L’industrie n’est pas dans une phase de croissance. En 2015, pour les restaurants avec service aux tables, il y a une décroissance de près de 3% des par rapport à 2014, qui n’était pas une bonne année au Québec», a expliqué M. Meunier. Il déplore la hausse du prix des aliments et ses impacts sur le revenu disponible des ménages et sur les profits en restauration.

«Le Québec est champion des faillites de restaurants au Canada, 70% d’entre elles ont lieu au Québec», a laissé tomber M. Meunier.

 

La restauration en Abitibi-Témiscamingue

  • 339 établissements en novembre 2014
  • 212,3 millions de dollars de ventes estimées 2014
  • 2 300 emplois décembre 2014

 

Nombre d’établissements par catégories (novembre 2014)

Service complet :200

Service restreint : 98 

Spéciaux (traiteurs) : 33

L’ARQ veut favoriser les contacts entre producteurs et restaurateurs

Thierry de Noncourt thierry.denoncourt@tc.tc Publié le 16 février 2016

François Meunier, vice-président, affaires publiques et gouvernementales, de l’ARQ, considère important de se rendre en région pour rencontrer ses membres.

©TC Media - Thierry de Noncourt


Quelque 190 propriétaires et autres artisans du monde de la restauration étaient attendus au deuxième Salon Contacts Abitibi-Témiscamingue de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) au Centre des congrès de Rouyn-Noranda, le 16 février.

Une trentaine d’exposants étaient sur place pour faire connaître leurs produits ou leurs services, favorisant ainsi le recours aux produits régionaux par les restaurateurs.

L’ARQ avait tenu un premier Salon Contacts en 2011.

Promouvoir les pratiques gagnantes

L’ARQ offre une foule de services à ses membres, comme de l’information, formation ou programmes d’achat par exemple. La conférence, Le secret est dans la sauce, de Simon St-Hilaire, conseiller en vente stratégique invitait à réfléchir et identifier les ingrédients stratégiques pour maintenir l’augmentation des ventes.

Les restaurateurs ont reçu de l’information sur l’état de ce secteur économique et ses défis.

«L’industrie n’est pas dans une phase de croissance. En 2015, pour les restaurants avec service aux tables, il y a une décroissance de près de 3% des par rapport à 2014, qui n’était pas une bonne année au Québec», a expliqué M. Meunier. Il déplore la hausse du prix des aliments et ses impacts sur le revenu disponible des ménages et sur les profits en restauration.

«Le Québec est champion des faillites de restaurants au Canada, 70% d’entre elles ont lieu au Québec», a laissé tomber M. Meunier.

 

La restauration en Abitibi-Témiscamingue

  • 339 établissements en novembre 2014
  • 212,3 millions de dollars de ventes estimées 2014
  • 2 300 emplois décembre 2014

 

Nombre d’établissements par catégories (novembre 2014)

Service complet :200

Service restreint : 98 

Spéciaux (traiteurs) : 33