Métanor pourrait rouvrir la mine Barry à l’est de Quévillon

Patrick Rodrigue patrick.rodrigue@tc.tc Publié le 12 février 2016

La mine à ciel ouvert Barry avait fait l’objet d’un échantillonnage en vrac de 50 000 tonnes de minerai en 2007-2008. De janvier 2008 à octobre 2010, Métanor en a tiré 43 790 onces d’or et 5770 onces d’argent.

©Photo gracieuseté - Ressources Métanor

Ressources Métanor étudie la possibilité de redémarrer l’exploitation de la mine à ciel ouvert Barry, à une centaine de kilomètres à l’est de Lebel-sur-Quévillon.

«Nous estimons que la conjoncture est très favorable à la relance de la mine, a indiqué Ghislain Morin, PDG de la société minière de Val-d’Or. Nos infrastructures de surface sont toujours opérationnelles et tous les permis d’exploitation sont encore actifs. De plus, le faible coût du carburant et la valeur de l’or, à 1700 $ l’once, rendent actuellement ce scénario très attrayant.»

La plus récente estimation indépendante des ressources minérales de la mine à ciel ouvert Barry, déposée en novembre 2010, avait rapporté un potentiel de 309 500 onces d’or indiquées et de 471 950 onces d’or présumées, le tout dans 18 112 000 tonnes de minerai.

Métanor estime que le redémarrage de Barry, qui a produit 43 790 onces d’or et 5770 onces d’argent, de janvier 2008 à octobre 2010, pourrait se faire à peu de frais. Le minerai devrait quant à lui être traité à l’usine de la mine Bachelor, laquelle est située à 65 km au nord-ouest de la fosse.

60 000 mètres de forage au sud-est de Bachelor

Métanor débutera d’ici quelques jours une campagne de 60 000 mètres de forage sur la propriété Moroy, localisée à 1 km au sud-est de la mine Bachelor. Cette campagne vise à tester de nouvelles zones minéralisées détectées sous des intersections à haute teneur recoupées à l’automne 2015. Métanor souhaite ainsi confirmer de nouvelles ressources significatives qui seraient éventuellement ajoutées à la production de l’usine de Bachelor.

Métanor pourrait rouvrir la mine Barry à l’est de Quévillon

Patrick Rodrigue patrick.rodrigue@tc.tc Publié le 12 février 2016

La mine à ciel ouvert Barry avait fait l’objet d’un échantillonnage en vrac de 50 000 tonnes de minerai en 2007-2008. De janvier 2008 à octobre 2010, Métanor en a tiré 43 790 onces d’or et 5770 onces d’argent.

©Photo gracieuseté - Ressources Métanor


Ressources Métanor étudie la possibilité de redémarrer l’exploitation de la mine à ciel ouvert Barry, à une centaine de kilomètres à l’est de Lebel-sur-Quévillon.

«Nous estimons que la conjoncture est très favorable à la relance de la mine, a indiqué Ghislain Morin, PDG de la société minière de Val-d’Or. Nos infrastructures de surface sont toujours opérationnelles et tous les permis d’exploitation sont encore actifs. De plus, le faible coût du carburant et la valeur de l’or, à 1700 $ l’once, rendent actuellement ce scénario très attrayant.»

La plus récente estimation indépendante des ressources minérales de la mine à ciel ouvert Barry, déposée en novembre 2010, avait rapporté un potentiel de 309 500 onces d’or indiquées et de 471 950 onces d’or présumées, le tout dans 18 112 000 tonnes de minerai.

Métanor estime que le redémarrage de Barry, qui a produit 43 790 onces d’or et 5770 onces d’argent, de janvier 2008 à octobre 2010, pourrait se faire à peu de frais. Le minerai devrait quant à lui être traité à l’usine de la mine Bachelor, laquelle est située à 65 km au nord-ouest de la fosse.

60 000 mètres de forage au sud-est de Bachelor

Métanor débutera d’ici quelques jours une campagne de 60 000 mètres de forage sur la propriété Moroy, localisée à 1 km au sud-est de la mine Bachelor. Cette campagne vise à tester de nouvelles zones minéralisées détectées sous des intersections à haute teneur recoupées à l’automne 2015. Métanor souhaite ainsi confirmer de nouvelles ressources significatives qui seraient éventuellement ajoutées à la production de l’usine de Bachelor.