Sections

Beaucoup de candidats sur la ligne de départ à Rouyn-Noranda


Publié le 11 octobre 2017

Les cinq candidats à la mairie de Rouyn-Noranda: Diane Dallaire, Philippe Marquis, Mario Provencher, Vuyani Gxoyiya et Richard St-Michel.

©TC Media - Thierry de Noncourt

 Alors que plusieurs municipalités ont élu leur maire sans opposition dans la région, on retrouve cinq candidats à la mairie et 34 aux postes de conseillers de Rouyn-Noranda.

Une seule personne a été élue sans opposition aux élections municipales cette année. Il s’agit de Stéphane Girard, dans le district Aiguebelle.

Aux dernières élections, en 2013, trois candidats tentaient leur chance à la mairie et 22 candidats aux postes d’échevins. En 2009, trois personnes briguaient la mairie et 37 candidats visaient l’un des 14 postes de conseillers. Le nombre de districts a été ramené à 12 depuis.

Plusieurs femmes

Ce qu’il y a de remarquable aussi, c’est le grand nombre de candidates. Alors que les femmes sont encore sous représentées en politique municipale, pas moins de 10 femmes, soit un peu moins du tiers, sont candidates.

Dans le district Rouyn-Noranda-Ouest, trois femmes s’affrontent: Sylvie Turgeon, conseillère sortante, Gabrielle Gauthier et Alexe Séguin-Carrier. Il y a aussi plusieurs jeunes candidats, phénomène que le voyait moins auparavant.

L’importance de voter

En 2013, 32 147 électeurs étaient inscrits à Rouyn-Noranda. De ce nombre, seulement 35,61 % ont usé de leur droit de vote, soit quelque 11 448 personnes. Il s’agit d’un taux bien inférieur à la moyenne québécoise, qui se situait à 47 %.

Le directeur général des élections du Québec, Pierre Reid, a lancé un appel aux électeurs. «Le 5 novembre prochain, ne faisons pas les choses à moitié: votons, a-t-il plaidé. La moitié de la population qui se prévaut de son droit de vote, ce n’est pas drôle, c’est très préoccupant pour notre démocratie. Imaginez ce qu’il adviendrait si les municipalités faisaient, elles aussi, les choses à moitié.»

Une campagne de sensibilisation a été lancée pour encourager les électeurs à se rendre aux urnes le 5 novembre.