Sections

Samuelle Ramsay-Houle candidate dans Évain


Publié le 10 octobre 2017

Il y aura une course à deux dans le district Évain de Rouyn-Noranda. Samuelle Ramsay-Houle s’est lancée dans la course et s’oppose au conseiller sortant André Tessier.

La dynamique jeune femme a longtemps œuvré au sein du Groupe Écocitoyen (Géco), dans l’Organisme des bassins versants du Témiscamingue (OBVT) en plus d’autres organismes culturels, entre autres. Mme Ramsay-Houle est présentement directrice générale de l’entreprise familiale Les Pierres du Nord.

S’impliquer davantage

Mme Ramsay-Houle a décoché une flèche à André Tessier, qui n’était pas impliqué assez activement, à son avis. «Je me lance, car je crois être la personne idéale pour représenter la génération de jeunes familles qui s’établit dans le quartier d’Évain tout en restant proche des préoccupations de tous. Je crois que j’ai une vision politique qui est assez intéressante. J’aimerais m’impliquer au niveau des dossiers qui touchent Évain, ce qui n’a pas été fait suffisamment au cours des dernières années. Je pense qu’il y a beaucoup d’enjeux municipaux qui devraient être pris beaucoup plus au sérieux», a-t-elle déclaré.

Elle promet de demeurer à l’écoute de ses concitoyens. Elle souhaite mettre beaucoup d’accent sur le conseil de quartier. «Je veux représenter leurs préoccupations et pousser sur les dossiers qui les concernent», a-t-elle dit.

Priorités pour Évain

La candidate souhaite que la sécurité soit améliorée sur la route entre Évain et le centre-ville. Elle aimerait aussi qu’une piste cyclable sécuritaire soit aménagée dans la même direction. Elle veut s’assurer que les services de proximité seront maintenus dans le district.

Priorités pour la ville

Elle souhaite participer activement aux comités qui concernent les grands dossiers de la Ville, comme celui de l’aérogare, du centre multisport et du plan de gestion des matières résiduelles.

Elle souhaite que le projet de compostage municipal soit rapidement mis sur les rails. «Le plan est établi, il reste sa mise en œuvre. Je sais que ce sera complexe, il faudra faire des quartiers tests pour que la mise en place se fasse comme il le faut», a plaidé Samuelle Ramsay-Houle.