Une vraie petite mine dans le Vieux-Noranda

L’aréna Iamgold accueillera le 1er Festival minier de la région


Publié le 16 janvier 2017

Sylvain Racine, qui discute ici avec Hugues Kouassi, administrateur au RTM-AT, a déclaré souhaiter accueillir de 1000 à 2000 visiteurs lors de cette première édition du Festival minier Iamgold de l’Abitibi-Témiscamingue.

©TC Media - Patrick Rodrigue

Le 17 juin, le Vieux-Noranda prendra des allures de chantier minier, alors que le quartier accueillera la première édition du Festival minier Iamgold de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le Regroupement des travailleurs miniers de l’Abitibi-Témiscamingue (RTM-AT), qui planchait sur cet événement depuis près d’un an, en a dévoilé la programmation le 16 janvier. Le festival, qui se déroulera du 15 au 17 juin, sera divisé en deux activités principales.

Comme dans une vraie mine

Le samedi 17 juin, toute la population de la région sera conviée à une compétition minière d’envergure. Celle-ci sera l’occasion pour plusieurs employés de différentes sociétés minières et d’anciens travailleurs miniers de s’affronter dans une douzaine d’épreuves amicales.

«On veut montrer aux gens ce que les mineurs font sous terre, a expliqué le président du RTM-AT, Sylvain Racine. Il y aura notamment une course à relais où les mineurs devront forer de la roche, faire semblant de poser des explosifs et procéder à une explosion. Il y aura aussi du forage d’habileté et de précision, de l’installation de rails en équipe, du pelletage de roche à la main ou encore des démonstrations de sauvetage minier.»

Plusieurs jeunes – et même leurs parents – croient encore qu’on travaille dans les mines au pic et à la pelle à la lueur d’une lanterne Sylvain Racine

Activités familiales et spectacle musical

En plus de la compétition, plusieurs activités familiales seront offertes durant la journée, parmi lesquelles des amuseurs publics, des photos-souvenirs en travailleur minier et des jeux gonflables. Le tout se terminera par un spectacle musical. Le nom des artistes sera dévoilé ultérieurement, mais M. Racine a indiqué que ceux-ci proviendront autant de la région que de l’extérieur.

L’accès aux épreuves sera gratuit. Celles-ci se dérouleront dans l’aréna Iamgold et dans les rues avoisinantes. «Si la Ville de Rouyn-Noranda nous l’autorise», a précisé le président du RTM-AT.

200 exposants

L’autre volet du festival minier prendra la forme d’un salon commercial qui aura lieu les 15 et 16 juin à l’aréna Iamgold. Environ 200 exposants y sont attendus.

«Cette partie du festival s’adresse davantage aux entreprises qui gravitent dans le monde minier, afin de favoriser le réseautage, mais les gens du public qui le souhaitent pourront aussi y participer, a signalé Sylvain Racine. Les billets seront mis en vente un mois avant l’événement. Quant aux exposants, ceux-ci peuvent réserver leur place dès maintenant en s’inscrivant au www.rtm-mwg.ca

Le Centre local de développement de Rouyn-Noranda a évalué à 940 000 $ les retombées économiques de ce salon commercial. Quant aux bénéfices qu’en retirera le RTM-AT, ceux-ci seront investis dans l’organisation d’ateliers d’éducation.

«En tant qu’organisme sans but lucratif, nous voulons faire la tournée des écoles afin de démystifier les mines auprès des enfants. Plusieurs – et même leurs parents – croient encore qu’on y travaille au pic et à la pelle à la lueur d’une lanterne», a mentionné M. Racine.

Iamgold partenaire majeur

Le RTM-AT a profité du lancement de la programmation de son premier festival minier pour souligner l’implication d’Iamgold, qui agit à titre de partenaire financier majeur. «C’est d’ailleurs la raison pour laquelle notre événement portera son nom, a fait savoir Sylvain Racine. La mine Westwood nous fournira aussi tout l’équipement requis pour les compétitions.»